Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Moussa Sanogo confirme la fin du contrat de cinq ans entre Web Fontaine et l'Etat et annonce une rencontre avec les maires sous peu
 

Côte d'Ivoire: Moussa Sanogo confirme la fin du contrat de cinq ans entre Web Fontaine et l'Etat et annonce une rencontre avec les maires sous peu

 
 
 
 9401 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 10 mai 2019 - 15:56

Moussa Sanogo


© koaci.com -- Vendredi 10 Mai 2019 --Le contrat de 5 ans qui liait, l’Administration douanière ivoirienne à  la société Web Fontaine a pris fin cette année.

Le Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat a confirmé l’information ce jour au cours d’une rencontre avec la presse.

«Le contrat a été signé avec Web Fontaine pour 5 ans pour aider l’Administration douanière à  acquérir toutes les nouvelles techniques en matière d’évaluation qui devaient être aperçu à  une bonne dose d’informatisation, » a expliqué Moussa Sanogo en réponse à  la préoccupation d’un confrère qui voulait savoir si ce contrat courrait toujours.

Il a également précisé que les 5 ans sont arrivés et les transferts de compétences ont été vérifiés et le contrat s’est naturellement arrêté.

Par ailleurs, une question relative à  la fiscalité locale a été évoquée au cours des échanges entre le Secrétaire d’Etat et la presse.

«La fiscalité locale, l’Etat apporte une part pour pouvoir aider les collectivités à  prendre en charge leurs besoins. Sinon, il y a des taxes communales qui sont levées, » a déclaré Moussa Sanogo.

Selon lui, la solution aux contraintes financières de ces entités n’est forcément pas à  rechercher au niveau de l’Etat, mais au niveau des performances en terme de levée de ressources dans les communes.

Il soutient que certaines entités ont des potentiels fiscaux très importants qui malheureusement ne sont pas suffisamment exploités du fait que l’on n’a pas toujours, les techniques suffisantes pour mieux appréhender les potentiels, pour s’assurer des performances des personnes qui sont sensées recouvrer l’impôt, pour l’identification des personnes qui sont assujetties à  l’impôt.

Le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du portefeuille de l’Etat assure les maires qu’aujourd’hui, des technologies existent et permettent d’adresser cette question.

«Sous peu nous allons avoir une rencontre avec l’Union des villes et communes pour leur proposer ces technologies. Pour faire en sorte que les collectivités aient véritablement les moyens d’améliorer leur mobilisation des ressources, »a-t-il ajouté.

Moussa Sanogo pense enfin que cette rencontre est une bonne chose pour les mairies mais également une bonne chose pour l’Etat, puisque cette technologie va lui permettre d’afficher des performances fiscales assez intéressantes.

Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Ghana: Le COCOBOD dément des rapports d'absence d'acheteurs pour le ca...
 
 
Ghana: Le COCOBOD dément des rapports d'absence d'acheteurs pour le cacao ghanéen
Economie
 
Côte d’Ivoire : Le Trésor public mobilise plus de 657 milliards de FCF...
 
 
Côte d’Ivoire : Le Trésor public mobilise plus de 657 milliards de FCFA au premier semestre 2019
Côte d'Ivoire : Ethique et de la déontologie en Douanes, le DG veut des agents intègres qui ne s'accommodent pas aux pratiques de nature à  les compromettre
Economie
Côte d'Ivoire : Ethique et de la déontologie en Douanes, le DG ve...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
Côte d'Ivoire : La mise en service de la Turbine à  gaz de la centrale Azito phase 4 prévue dans 15 mois, le coût du projet évalué à  environ 225 milliards de FCFA
Economie
Côte d'Ivoire : La mise en service de la Turbine à  gaz de la cen...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
Ghana Côte-d'Ivoire : Les acheteurs du cacao à  rencontrer à  nouveau en septembre à  Abidjan
Economie
Ghana Côte-d'Ivoire : Les acheteurs du cacao à  rencontrer à  nou...
Ghana il y a 1 jour
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Moussa Sanogo confirme la fin du contrat de cinq ans entre Web Fontaine et l'Etat et annonce une rencontre avec les maires sous peu
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Merci M. Sanogo pour cet exposé. On n'espère pas que les animaux frontistes élevés dans la haine et l'aigreur comprennent cela mais bon quelle redondance... Ce sont des animaux bétés et assimilés... Par ailleurs, notre dette est aussi maitrisée bien en déça de la norme communautaire. Nous sommes les meilleurs élèves... C'est un fait... On avance...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Merci M. Sanogo pour cet exposé. On n'espère pas que les animaux frontistes élevés dans la haine et l'aigreur comprennent cela mais bon quelle redondance... Ce sont des animaux bétés et assimilés... Par ailleurs, notre dette est aussi maitrisée bien en déça de la norme communautaire. Nous sommes les meilleurs élèves... C'est un fait... On avance...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Les transferts de compétences obt été vérifié... Super... On avance donc. Merci à  Webfobtaine pour le travail et l'aide apportée à  notre administration douanière...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Manuel225
Webb fontaine n'appartient plus au beau-fils du président. Il a divorcé d'avec la fille du président. Le fait que le contrat ne soit pas reconduit vient confirmer le divorce.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Ils(RDR) vont installer leurs "BROUTEURS".... Si non quand une structure fait bien son travail, on renouvelle plutôt son contrat et non on botte son cui au dehors. Ne prenez pas les vrais-ivoiriens pour des idiots et des cons.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après les résultats de l’analyse de l’intoxication à Abatta, faut-il interdire la fabrication du Koutoukou dans le pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008