Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Les milliards pour qu'il pleuve au Mali
 
::Koaci.com Bamako::Pluies provoquées : l’opération coûtera 3, 1 milliards de FCFA cette année.::

L’opération de pluie Search pluie provoquée est jugée positive quand on se rapporte aux résultats de campagnes agricoles. Avec les changements climatiques, on constate que des nuages se forment et se défont sans qu’il y ait précipitation. Ce gâchis est terminé grâce aux opérations consistant à bombarder des nuages à l’aide des avions de type et suivant des procédés spécifiques bien maîtrisés. Le jeu en vaut une augmentation du budget, le retour sur investissement serait une réalité.

Le Mali envisage sa cinquième année de programme de pluies provoquées, en cette campagne agricole 2010- 2011. Le budget prévisionnel pour la conduite de cette opération est fixé à 3 milliards 170 millions de FCFA. Dans la perspective d’une prise en charge nationale du programme, deux avions avaient été acquis en septembre dernier par le gouvernement pour un montant de 7,1 milliards de francs CFA.

D’un point de vue officiel, les précédentes opérations de pluies provoquées ont affiché de bons résultats. Initiées en 2005 par le gouvernement pour combler les déficits pluviométriques et leurs conséquences sur les productions agricoles et hydroélectriques du pays, les opérations de pluies provoquées rentrent dans les bonnes habitudes des plus hautes autorités du Mali. Au point que le Président de la République n’oublie jamais de citer ce volet jugé positif, dans son bilan. Quand au ministre de l’Equipement et des Transports, Hamed Diane Séméga, il prône une politique de pérennisation du programme dont il veut se donner les moyens. A cet effet, l’objectif pour cette année, débouche sur le parachèvement de la formation de pilotes maliens.

Démarré au cours de la campagne 2006-2007 avec 68 interventions d’ensemencement de nuages, le Programme de pluies provoquées ou alors les opérations de pluies artificielles ont été reconduites en 2008-2009 et étendues à d’autres zones du pays. Au cours de cette deuxième année, le coût a été de 2,25 milliards de FCFA.

L’impact qui a été évalué donne une augmentation moyenne de 15 à18 % de la pluviométrie par rapport à la normale dans ces zones. Cependant de sources officielles (département de l’équipement et des transports) l’augmentation a atteint 50 à 60 % par endroits. Les productions agricoles ont connu une augmentation de 30,3% à 42,1 % pour l’ensemble des cultures : mil, riz, mais, sorgho, blé, fonio, coton, arachide, canne à sucre, niébé. Ces appareils achetés en septembre dernier sont destinés à l’ensemencement de nuages pour occasionner des pluies.

Les premières opérations de pluies provoquées, lors de la campagne 2006- 2007 se sont déroulées sous la conduite de la société américaine WMI avec un budget de 2, 6 milliards FCFA. Environ 20% des interventions ont été effectuées dans le bassin du fleuve Sénégal en amont du barrage de Manantali.

Ib
 
 
2482 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 15/06/2010
  8 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
super 4X4 JEEP GRAND CHEROKEE DIESEL AUTOMATIQUE ET MOT
 
CE VEHICULE EST VENDU A CE PRIX SANS DEDOUANEMENT ET V
Voitures
Vente de fermetures de tissage de cheveux 'frontal clo
 
style: body wave, deep wave, curly
taille: 14 , 16

Accessoires
Vente de tissages 'virgin hair'
 
Style: lisse, body wave, loose wave , deep wave, kinky
Accessoires
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login