Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Vive tension à Sanamadougou : des jeunes s’opposent à un projet agricole
 
::Koaci.com Bamako::

Le projet agricole qui est porté par un riche opérateur économique de Bamako, Modibo Kéita, le PDG de la société GDCM Search GDCM (Grand distributeur de céréales du Mali), nécessite une vaste expropriation des paysans de leur terre. Ces derniers, à travers leur association des jeunes, refusent « le néocapitalisme ». Ils s’y opposent farouchement et voient dans ce projet, une hypothèque sur l’avenir.

Modibo Kéita, le PDG de la société GDCM Search GDCM (Grand distributeur de céréales du Mali), voulant étendre ses tentacules a jeté son dévolu sur les champs propres des pauvres paysans, avec l’aide de certaines hautes autorités maliennes. Les villages de Sanamadougou Search Sanamadougou Bamana, Sanamadougou Search Sanamadougou Maraba, Diado et Saou, concernés par ce projet sont situés dans une zone de grande production Search production céréalière. Au nord Est du Point « A », à une cinquantaine de Km de Markala.

« Non à un néocapitalisme orchestré avec le soutien de l’Etat sur fond de pot de vin », pour ces jeunes cette occupation finira par les déshériter de terre. Et pire, ils sont expropriés sans une juste et préalable indemnisation. Ces jeunes n’ont point d’oreilles pour les appels à la raison de leurs parents qui leur expliquent qu’on ne peut s’opposer au pouvoir public et avoir raison. Ils répondent, plutôt la mort que de laisser des capitalistes s’installer chez eux.
Selon des informations, le GDCM, à partir d’un bail arraché à l’Etat, veut mettre en place un projet d’aménagement agricole de plusieurs milliers d’ha à l’office du Niger pour un investissement de plusieurs dizaines de milliards de FCFA.

Pour mieux s’organiser et mener leurs luttes, les jeunes du village Search village de Sanamadougou Search Sanamadougou et des contrées avoisinantes ont créé une association pour le développement de Sanamadougou Search Sanamadougou (ADVS), dont la majorité des membres vivent à Bamako.

Cette association qui n’est pas à sa première désobéissance civile a déjà montré ses couleurs lors d’un précédent projet similaire, qui concernait la société sucrière de Markala (Sosumar) et d’autres. Ces projets impliquaient des sociétés étrangères occidentales, des sociétés africaines et même des sociétés maliennes, mais qui sont réputées être des grands capitalistes.

Des sources indiquent que ces sociétés qui se proposent de cultiver du blé, du riz, des agrumes et d’autres fruits sur les terres du village Search village de Sanamadougou, ne proposent rien de rassurant, aux habitants de ces villages. Et l’Etat se serait engagé à signer des contrats de bail, ainsi que l’Office du Niger avec ces sociétés pour leur permettre de s’installer, tout en bafouant tous les droits coutumiers que le droit positif admet en de telles circonstances.

Les promesses de construction d’écoles, de centres de santé, d’adduction d’eau potable, de construction de routes n’ont pas eu raison de la détermination des jeunes de ces différents villages qui ont décidé d’occuper les champs pour empêcher la réalisation des projets auxquels ils n’adhèrent pas dans les formes actuelles. Manifestant leur colère, ont- ils enlevé des bornes et refusé le nouvel ordre de domination qui pointe à l’horizon, qu’un contingent de la gendarmerie de Markala débarque pour mater toute résistance. Ainsi, au lieu d’une mission de sensibilisation, c’est une descente musclée des forces de l’ordre qui s’est soldée par des dizaines d’arrestations et autant de blessés parmi les villageois. Plusieurs dizaines de personnes arrêtées manu militari sont trainées devant le juge de Markala pour des chefs d’accusation estimés fallacieux par les victimes.

Une plainte a été portée contre le président de l’Association des jeunes, son adjoint et un conseiller du village Search village pour incitation à la rébellion et violence de fait contre le préfet, le sous-préfet, le maire, le commandant de brigade etc... Dans cette partie du Mali, où est passé le droit ?

Ib
 
 
2755 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 22/06/2010
  6 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
Serviette Cartier
 
Vend serviette Cartier Pasha état neuf, ref L 1000699 e
Accessoires
Escarpin Gucci
 
Vend escarpin Gucci taille 38 1/2, jamais portées avec
Chaussures
Web journaliste
 
La rédaction ivoirienne de koaci.com offre deux postes
Emplois
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login