Logo Koaci
 
 
 
LIBYE: Le fils du ministre de la défense Abou Bakr Younes, raconte l’histoire de la capture du guide Kadhafi (25 octobre 2011)
 
ACTUALITÉ INFO NEWS LIBYE::

Libye – Urgent Exclusif/ le fils du ministre de la défense Abou Bakr Younes, raconte l’histoire de la capture du guide Kadhafi (25 octobre 2011)

ALGERIA ISP / Selon Zengtena, une déclaration du fils du martyr Abou Bakr Jaber Younes, le ministre de la défense de Jamahiriya. Il est l’un des moudjahidines qui était au front à Syrte, où il accompagnait son père, Abou Bakr Younes et le martyr le guide Mouammar Kadhafi et Moatassem Kadhafi.

Le fils de l’ancien ministre de la défense qui est capturé par les rebelles, raconte:

Nous étions avec le martyr mon père, mon frère et le martyr Mouammar Kadhafi et Moatassem Kadhafi dans la ville de Syrte, le blocus a atteint son apogée et les choses sont devenues plus compliquées lorsque le bunker du stock d’armes a été bombardé par l’aviation de l’otan. Ce bunker était dans le quartier résidentiel n°2 à Syrte. Le bâtiment et son bunker ont étaient frappés par plus de 6 frappes de l’aviation de l’otan, nous avons passé la nuit sans munitions.
Le mercredi soir, le martyr Mouammar Kadhafi a décidé de sortir de Syrte et de rediriger dans le sud vers sa ville natale (Bou Hadi), où nous avons pris le reste de balles qu’ils nous reste et nous avons équipé nos voitures.
A ce moment là, le ministre de la défense et Moatassem Kadhafi ont préparé un plan d’évacuation pour un retrait du quartier n°2 et le plan était bien ficelé qui prévoit de disperser l’ennemi sur des leurres afin de tromper l’ennemi et sortir le guide Kadhafi saint et sauf.

Le jeudi 20 octobre 2011 à 4h du matin, nous avons fait la prière Fodjr derrière le guide Mouammar Kadhafi, et nous étions près 496 combattants de la résistance et nous nous sommes répartis selon le plan en 3 convois.

Le premier convoi sort de la ville de Syrte à exactement à sept heures du matin vers la direction est de Syrte et se compose de 40 voitures et sa mission est de retirer l’ennemi des premières lignes du front et le disperser.

Le deuxième convoi de 34 voitures se dirige vers le sud et son objectif de retirer et déstabiliser l’ennemi de la région ouest de Syrte.

Dans le dernier convoi qui se compose de 70 voitures qui portait le guide Kadhafi et ses compagnons.

Il restait 56 combattants de la résistance libyenne comme snipers dans le quartier n°2 pour affronter les rebelles Search rebelles et retarder leurs avances au quartier.

Le premier bataillon « convoi » et le second se sont affrontés avec les rebelles Search rebelles de l’est de Syrte (les rebelles Search rebelles de Benghazi) et les rebelles Search rebelles de l’ouest (rebelles de Misrata) et puis le bataillon n°3 (convoi n°3 composé de 70 voitures) est sortie du centre ville de Syrte et s’est éloigné de 12 km sans voir aucun rebelles. Le plan a très bien fonctionné.

Le martyr le guide Kadhafi était dans la voiture n° 21 alors que le ministre de la défense, son fils et Moatassem Kadhafi étaient dans la voiture n°22. Les numéros de voitures ont était placés pour organiser le processus du retrait de Syrte.

A 8h45 du matin, nous avons entendu les avions de l’otan ensuite nous nous sommes dispersés du convoi pour éviter les frappes des avions. Quelques instants, ces avions ont frappé la première voiture du convoi, la voiture n°17, tous les occupants sont morts et puis ils ont frappé la voiture n°11 qui était à la fin du convoi, ils l’ont détruit et tuer ses occupants.

La plus grande explosion était celle qui a ciblée la voiture du guide Kadhafi, ils n’ont pas visé sa voituré directement mais ils ont tiré à côté de sa voiture. Sa voituré s’est retournée. Il est sorti vivant avec les autres combattants. J’ai vu Moatassem Kadhafi et les gardes corps.

Personne ne savait que le guide Kadhafi était dans le convoi sauf moi et le martyr le ministre de la défense.

Soudainement, les avions de l’otan nous ont bombardé avec une bombe qui a explosé avec une fumée épaisse blanche. C’est là, où j’ai perdu conscience, en se réveillant je me suis retrouvé prisonnier à Misrata et j’ai vu les martyrs ; mon père, le guide Kadhafi et Moatassem Kadhafi.

Voilà toute l’histoire de la capture du guide Kadhafi et ses compagnons. A 9h00 du matin, le guide Kadhafi, Moatassem Kadhafi et le ministre de la défense étaient capturés.
Les rebelles Search rebelles ont diffusés l’information à 12h00.
 
 
17803 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 25/10/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login