Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Ghana : Bataille à la Cour Suprême : John Mahama passe à la défensive
 
John Mahama (ph) et John Jinapor, son porte parole

Ghana - Accra le 14 janvier 2013 © koaci.com - Suite à la saisine de la Cour Suprême ghanéenne par des leaders du Nouveau Parti Patriotique (NPP) dont son candidat présidentiel Nana Akufo Addo, le Président John Dramani Mahama vient de soumettre sa réponse et prie la haute Cour de rejeter la requête de son adversaire qui manque de fondements.

Le second visé par la plainte du NPP, c'est-à-dire le Président John Mahama Search John Mahama a, par le biais de ses avocats, a fourni au greffe de la Cour Suprême le samedi 12 janvier 2013 les arguments de sa réponse.

En priant la Cour Suprême de débouter le NPP , le candidat élu déclaré vainqueur du vote par la Commission Electorale (CE) soutient que les plaignants à savoir Akufo Addo, le candidat présidentiel du NPP, Mahamudu Bawumia le candidat NPP à la vice-présidence et Jake Obetsebi Lamptey, le président national du NPP « cherchent à subvertir la Constitution et porter ainsi atteinte à la volonté souveraine du peuple ghanéen en exigeant que l'honorable Cour ordonne l’annulation de l’exercice du droit fondamental de vote des citoyens ».

Au regard de cet argument, la défense a ajouté que l’ensemble de la pétition du NPP manque de fondements et devrait être rejetée.

Pour contrer les thèses du NPP selon lesquelles des irrégularités se seraient produites dans certains bureaux de vote affectant du coup les résultats, John Mahama Search John Mahama met au défi son adversaire. La défense exige que les plaignants présentent les preuves des bureaux de vote, les circonscriptions et les régions où ils estiment que les résultats ont été falsifiés. Il promet de faire comparaitre à titre de témoins 4.800 personnes dans cette affaire pour laquelle le NPP l’a impliqué avec la Commission Electorale.

Dans leur saisine le 28 décembre 2012, les plaignants avaient allégué que la Commission Electorale a fraudé les résultats de la présidentielle 2012 en faveur du candidat John Mahama.

En réponse à cette accusation, la Commission a réitéré a dans sa défense que les allégations du NPP sont fausses et que les résultats proclamés sont crédibles.

Quand bien même que n’étant pas convoqué, le NDC, le parti au pouvoir, s’est auto saisi et demande à la Cour Suprême le droit de se constituer en partie. Le NPP n’entend pas céder à cette demande. A l’audience de la Cour le jeudi 10 janvier pour examiner cette éventualité, le NPP a soulevé un autre problème. Il a contesté la composition des juges de la Cour Suprême avant de refaire marche arrière le lendemain.

Rappelons que pour ce contentieux électoral, tous les observateurs nationaux ainsi qu'internationaux ont reconnu que le scrutin a été libre, équitable et transparent. En attendant le verdict, le Président John Mahama Search John Mahama a officiellement prêté serment le 7 janvier dernier en tant que le quatrième Président de la IVe République.

Mensah
 
 
2415 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 14/01/2013
  5 Vote(s)
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
Web journaliste
 
La rédaction ivoirienne de koaci.com offre deux postes
Emplois
super 4X4 JEEP GRAND CHEROKEE DIESEL AUTOMATIQUE ET MOT
 
CE VEHICULE EST VENDU A CE PRIX SANS DEDOUANEMENT ET V
Voitures
RECHERCHE COIFFEUSE
 
Recherche coiffeuse spécialisée dans les poses de tissa
Emplois
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login