Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso: Il poignarde à mort sa concubine et est condamné à perpétuité
 
©koaci.com - Vendredi 18 mai 2018 - Un homme de quarante ans a été condamné à la prison à vie, par la cour d'appel de Bobo-Dioulasso, pour le meurtre de sa seconde épouse, avec qui il vivait en concubinage.

Les faits remontent à décembre 2015 à Bomborokuy, localité située dans la province de la Kossi, lorsque l'accusé a poignardé à mort Search mort sa concubine avec qui il vivait depuis 2010.

L'appli KOACI Android avec les notifications pays par pays en temps réel (cliquez ici pour installer) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

 À la barre, il a reconnu les faits, expliquant qu'il n'était pas conscient lorsqu'il commettait cet acte répréhensible.

Selon le procureur général, c'est après cinq années de concubinage que l'inculpé a constaté des écarts de comportements de sa compagne, qui laissaient croire à une infidélité, suscitant des mésententes dans le couple.

C'est alors que la femme décida de retourner vivre avec ses parents à Bomborokuy.

Un mois après le départ de sa partenaire, son l’a rejoint, dans l’intention de la convaincre de revenir au foyer.

Malheureusement, les choses se sont passées autrement, a-t-il relaté devant les juges de la Chambre criminelle.

En effet, le lendemain de son arrivée à Bomborokuy, il s’est rendu chez sa femme, accompagné de son cousin dans la journée.

N'ayant pas eu gain de cause, il y est retourné seul, la nuit, pour toujours convaincre sa compagne de revenir avec lui.

La discussion a dégénéré et il a poignardé à trois reprises sa concubine qui a succombé.

Pour le parquet, au regard d'un rapport médical, l’accusé a agi en état de démence.

Par conséquent, il a requis que le prévenu soit relaxé en ce sens qu’il ne jouissait pas de ses facultés mentales au moment de la commission des faits.

Alors que son avocat plaidait également pour sa relaxe, expliquant que son acte a été posé sous l'effet de la colère, la Chambre criminelle a déclaré le mari coupable des faits qui lui sont reprochés et l’a condamné à la prison à vie.

Boa, Ouagadougou
 
 
7033 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 18/05/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login