Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun: Crise anglophone, les évêques appellent à la médiation
 
© koaci.com-Jeudi 17 Mai 2018- Au Cameroun, les évêques de l’église catholique, appellent à la médiation, dans le cadre de la crise anglophone.

Le clergé du Cameroun, lance un « cri de détresse à tous les camerounais et aux hommes de bonne volonté».

L’église se dit « compatissante », avec toutes les victimes des violences de la crise anglophone, qui secoue les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, depuis octobre 2016.


Au nom du clergé, Samuel Kleda, archevêque de Douala, et président de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun (CENC), appelle à la fin de toutes formes de violences entre camerounais.

« A tous les camerounais, nous lançons un cri de détresse, au nom de Dieu le Père Tout Puissant : Cessons toutes formes de violences et arrêtons de nous entretuer : Nous sommes tous des frères et sœurs. Reprenons le chemin du dialogue de la réconciliation, de la justice et de la paix », écrit Mgr Samuel Kleda.

Les évêques du Cameroun, estiment qu’une « médiation s’impose maintenant pour une sortie de crise : épargnons notre pays le Cameroun, d’une guerre civile inutile et sans fondement », poursuit le prélat.

La récente tentative de médiation de l’ambassadeur américain, a suscité, une vague de critiques.

Lire: http://koaci.com/cameroun-crise-anglophone-polemiques-autour-mediation-lambassadeur-americain-118848.html

Depuis octobre 2016, les régions du Sud-ouest Search Sud-ouest et du Nord-ouest, sont secouées par des revendications sociopolitiques aux relents identitaires.

Le pic des violences entre séparatistes et armée, a été enregistré, après la déclaration symbolique d’indépendance du 1er octobre 2017.

Au moins 30 soldats ont été tués, et plus de 20 000 camerounais ont trouvé refuge au Nigeria.

Lire aussi : http://koaci.com/cameroun-dapres-moins-camerounais-violences-zone-anglophone-118361.html

Les responsables militaires ont ouvert une enquête, et prévoient des sanctions le cas échéant, sur les allégations de violences présumées, attribuées aux militaires, lors de l’arrestation le 12 mai dernier, d’un homme activement recherché et contre qui, pèsent des accusations de meurtres des soldats.

Lire enfin : http://koaci.com/cameroun-crise-anglophone-yaounde-ouvre-enquete-allegations-dexactions-dans-larmee-119816.html

Armand Ougock, Yaoundé
 
 
3209 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 17/05/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login