Logo Koaci
 
 
 
Conseils interministériel, deux ministres se chamaillent devant Wade
 
::Koaci.com Dakar:: Samuel Sarr::

Le ministre d’Etat, ministre des finances Abdoulaye Diop Search Abdoulaye Diop et le ministre de l’Energie Samuel Sarr Search Samuel Sarr ont échangé de chaudes gorgées hier en plein conseils interministériel. Le plus bizarre, c’est que ces échanges houleux ont eu devant le chef de l’Etat Me Abdoulaye Wade, qui n’était finalement qu’un simple arbitre. La pomme de discorde semble être le retard dans le paiement des factures de la Société africaine de raffinerie (Sar). A en croire notre source, évoquant la question du butanier qui doit débarquer à Dakar aujourd’hui, «le ministre de l’Energie a dit ne pas comprendre l’attitude du ministre d’Etat qui aurait dit, à travers la Rfm, avoir payé toutes les factures de la Sar». En effet, ajoute notre source, Samuel Sarr Search Samuel Sarr aurait même trouvé choquants ces propos. Mais, la réponse du ministre de l’économie et des finances ne s’est pas fait attendre. Ainsi, il a axé sa bataille sur la sémantique, en disant n’être pas l’ordonnateur du compte de la Sar. «Si, vous l’êtes, car c’est vous qui signez les chèques et n’oubliez pas qu’en avril dernier, c’est aussi vous qui aviez signé avec les bailleurs de fonds», réplique le ministre de l’Energie. Le président Wade, ferme, se contentera de leur dire : «Ecoutez, réglez ce problème. Et le plus vite possible».
Pour rappel, hier, le Directeur général de la Sar, M. Carmello Robert Sagna Search Carmello Robert Sagna se disait surpris d’apprendre que le ministre des Finances a procédé au paiement des sommes permettant au Sénégal d’être à l’abri d’une rupture en fournitures de gaz. Selon lui, hormis le versement d’une valeur de 1,522 milliard de francs Cfa, aucun autre n’est parvenu au compte de la Sar Search Sar à la Cbao. Ce qui semble être un démenti au ministre de l’économie et des finances.
«En effet 3 décisions de versement ont été prises par le Ministre de l’Energie en vue du règlement des manques à gagner et des subventions du gaz butane. La première est 1,522 milliard de francs Cfa, la deuxième de 455 millions et la troisième de 1,129 milliard. Mais en réalité, seul le règlement de la première est porté au crédit du compte de la Sar», précise-t-il.
De l’avis de M. Sagna, les deux autres versements ne sont pas encore arrivés dans le compte de la société. «C’est d’ailleurs, l’une des raisons du non déchargement du tanker de brut arrivé depuis le 29 janvier dernier», ajoute-t-il.
Ce qui semble dire que les problèmes de pénurie de gaz sont loin de devenir un vieux souvenir.
 
 
4227 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 27/02/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login