Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
COTE D'IVOIRE : CACAO : Baisse inquiétante de la demande Européenne
 
COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 13 JUILLET 2012 - Les chiffres publiés hier par l’Association Européenne de Cacao Search Cacao font part d’une baisse de 17,8% des broyages de l’industrie Européenne au premier trimestre 2012.

Si la contraction était attendue, l’ampleur a surpris. Il s’agit de la plus forte baisse jamais constatée. Le plus inquiétant est que les volumes exportés vers les marchés émergents y montre un essoufflement de la consommation.

L’industrie du Cacao Search Cacao qui tablait sur un déficit de l’offre sur la demande de 40 000 tonnes pour la campagne 2011-2012, a refait ses calculs et escompte désormais un excédent de 100 000 tonnes.
Les cours se sont effondrés hier à 1325Fcfa/kg, alors qu’ils étaient repartis à la hausse en début de semaine, suite à la publication par le Cocoaboard Ghanéen de ses dernières estimations, faisant état d’une campagne intermédiaire catastrophique.

Avec 42 000 tonnes attendues pour la campagne intermédiaire, contre 107 000 l’année dernière, le Ghana, second producteur mondial, devrait produire 780 000 tonnes pour l’ensemble de la campagne, en retrait de 22% par rapport à 2010-2011.

La Côte d’Ivoire devrait produire entre 1 450 000 et 1 500 000 tonnes, contre 1 511 000 tonnes l’an dernier. Les arrivages aux ports d’Abidjan et de San Pedro se situaient à 1 238 000 tonnes au 1er Juillet en retrait de 3,7% par rapport à la même période sur la campagne précédente.

Ces chiffres semblent montrer que la cacao-culture Ivoirienne a mieux résistée que sa voisine à la longue sécheresse qui a affectée l’Afrique de l’Ouest cette année. En réalité, les chiffres officiels sont travestis par la contrebande transfrontalière qui a été particulièrement active lors de la campagne précédente ainsi qu’au début de celle en cours. L’effondrement de la devise Ghanéenne, le Cedi, qui a perdu 20% de sa valeur depuis le début de l’année, a fait fondre la différence de prix au producteur pratiqué de part et d’autre de la frontière et mis un terme à l’évasion du cacao Ivoirien vers le Ghana.

Le Cacao Search Cacao a rapporté 2100 milliards de Fcfa à la Côte d’Ivoire en 2011 soit 18% de son PIB et 33% de ses exportations.

Fred YAO
 
 
6247 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 13/07/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login