Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Crise à l'Université Félix Houphouët-Boigny, Fonctionnaires et Agents de l'Etat exigent la libération immédiate et sans conditions des membres de la CNEC incarcérés
 
Johnson Kouassi Zamina


© koaci.com - Jeudi 21 Février 2019 -Depuis le mardi 19 février 2019, le Professeur Johnson Kouassi Zamina, Porte-parole de la Coordination des Enseignants Chercheurs de Côte d’Ivoire (CNEC), par ailleurs 3éme Vice-Président de la Plateforme Nationale et le Dr Dadé Joël croupissent à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).

Dans une motion de protestation relative à l’incarcération de ces deux syndicalistes, Fonctionnaires Search Fonctionnaires et Agents Search Agents de l’Etat en Côte d’Ivoire considèrent que cet emprisonnement constitue une violation flagrante du droit syndical.

La Plateforme nationale, présidée par Théodore Zadi Gnagna soutient que leur seule faute est de lutter pour le rétablissement des droits des Enseignants-chercheurs de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody

Considérant que cette situation met à mal la trêve sociale, gage d’une paix durable, Fonctionnaires Search Fonctionnaires et Agents Search Agents de l’Etat de Côte d’Ivoire solidaires de leurs camarades condamnent avec la dernière énergie leur incarcération.

Ils exigent en conséquence leur libération immédiate Search libération immédiate et sans condition et réclament enfin dans le même ordre, la levée de toutes les sanctions inappropriées et inopportunes en l’encontre de leurs camarades de la CNEC.


Wassimagnon
 
 
11648 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 21/02/2019
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login