Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Grève illimitée dans des universités publiques, un syndicat sénégalais apporte son soutien aux enseignants et chercheurs
 
Fall

© koaci.com – Mercredi 17 Octobre 2018 - Depuis près d’un mois que les enseignants chercheurs des universités Search universités publiques de Côte d’Ivoire observent un arrêt de travail illimité.

L’École Normale Supérieure (ENS) d’Abidjan, Université Péléforo Gbon Coulibaly (UPGC) de Korhogo et l’Université Félix Houphouët Boigny (UFHB) de Cocody-Abidjan sont les concernées par cette situation.

Le paiement des heures complémentaires et la mauvaise gouvernance des présidents des universités Search universités sont entre autres les raisons de la grève Search grève illimitée qui paralysent ces trois institutions universitaires depuis des semaines.

Le Syndicat Autonome de l’Enseignement Supérieur (SAES) du Sénégal, apporte son soutien à la Coordination Nationale des Enseignants et Chercheurs de Côte d’Ivoire (CNEC).

Dans une note adressée au Bureau de la CNEC dont copie a été transmis ce mercredi à KOACI, son secrétaire général, Malik Fall, dit suivre avec attention la situation qui prévaut actuellement en Côte d'Ivoire avec la grève Search grève illimitée à l'Ecole Normale Supérieure d'Abidjan, à l'Université Péléforo Gbon Coulibaly de Korhogo et à l'Université Félix Houphouët Boigny de Cocody.

« Les intentions exprimées du Recteur Abou Karamoko de mettre sous contrôle les salaires des camarades syndicalistes nous préoccupent également. Ces tentatives de musellement des Enseignants Chercheurs sont aux antipodes de l'autonomie consacrée aux universités Search universités dans tous les pays du monde », dénonce Fall.

Pour le SAES, L'émergence de l'Afrique passera forcément par des universités Search universités crédibles sur le plan de la gouvernance et des orientations et centrées sur une bonne politique de recherches capable de prendre en charge les problématiques de développement du continent, avant de révéler que ces mêmes tentatives sont actuellement constatées au Niger où des enseignants et chercheurs sont en bras de fer avec leurs autorités sur l'élection des Recteurs en vigueur dans ce pays depuis très longtemps.

« C'est pourquoi nous voulons vous assurer de notre totale solidarité et de notre soutien sans faille dans ce combat pour préserver et raffermir l'autonomie qui fonde toute université », a-t-il poursuivi.

Donatien kautcha , Abidjan
 
 
5069 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 17/10/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login