Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Mawlid, devant Ouattara le Président de la ligue ivoirienne des prédicateurs appelle les politiques à faire preuve de tempérance dans leurs propos
 
Lundi soir à Abidjan (ph KOACI)

© koaci.com - Mardi 20 novembre 2018 - La communauté musulmane de Côte d’Ivoire a célébré dans la nuit le Mawlid, ou la commémoration de la naissance du Prophète de l’Islam, Mohamet.

La cérémonie officielle de l’anniversaire du Prophète a eu lieu à la grande mosquée de la Riviera golf en présence du chef de l’Etat ivoirien, El Hadj Alassane Ouattara Search Alassane Ouattara qui a sacrifié cette année au cinquième pilier de l’Islam.

Click to enlarge
Côte d'Ivoire : Mawlid, devant Ouattara le Président de la ligue ivoirienne des prédicateurs appelle les politiques à faire preuve de tempérance dans leurs propos
Cette commémoration s’est articulée autour du thème, «Les fondements d’une société stable selon, les enseignements de l’Islam. »

Le conférencier du jour était l’imam de la Mosquée de l’ENA, Ibrahim Koné, par ailleurs, le nouveau Président de la ligue ivoirienne des prédicateurs.

Dans son exposé le guide religieux prenant l’exemple sur le Prophète de l’Islam a lancé un appel aux hommes politiques.

«Je leur demande de faire preuve de tempérance dans leur propos de privilégier le dialogue et d’appeler les militants au respect des institutions et des symboles de l’Etat. Ils doivent tenir un discours qui tranquillise et qui rassemble en veillant à mettre en confiance, la jeunesse qui constitue la frange vulnérable et fragile de la société. Si on y prend garde nous courrons le risque de faire deux des proies faciles pour des groupes de personnes animées de mauvaises intentions, » a-t-il déclaré.

L’imam a rappelé que le Prophète Mohamet a été un modèle, affirmant au passage que le messager de Allah a valorisé les enfants et les femmes.

«La femme n’est plus héritage, mais elle est héritière. La femme était partagée comme les objets pendant le partage des biens en Islam. Le Prophète a établi l’ordre et a donné le pouvoir à la femme. Elle peut aller à l’école, elle a le droit de travailler. La fille n’est plus assassinée à la naissance, » a ajouté l’imam.

Il a demandé aux gouvernants actuels de calquer le modèle de gouvernance du Prophète de l’Islam qui a enseigné l’Islam avec toutes ses valeurs et vertus qui caractérisent cette religion.

Selon lui, ces Valeurs lui ont permis d’asseoir une société stable dans un Etat de droit avec une population solidaire.

«Le messager d’Allah nous laisse un précieux héritage. Nous avons le devoir de l’entretenir et le perpétuer. Si nous le réussissons, nous assurons un gage de développement harmonieux. Nous garantissons les fondements de notre développement et de notre stabilité, » a expliqué l’imam de la mosquée de l’ENA.

A travers son exposé, il a également lancé un appel à tous les fils et filles de ce pays, pour qu’ensemble, ils s’approprient, l’héritage que le noble Prophète de l’Islam a légué à sa communauté.

Il a invité les leaders religieux dans leur différents lieux de cultes, les chefs coutumiers, les leaders d’opinion à tenir des discours sincères.

«Prônez la paix, l’union, l’amour et le pardon en mettant en relief le vivre ensemble. Nous nous devons de combattre la méfiance et de renforcer la confiance entre nous, »a insisté le Président de la ligue ivoirienne des prédicateurs.

A l’instar des politiques et des religieux, le conférencier du jour a demandé aux fidèles, à ses frères et sœurs, aux leaders d’opinion de jouer leur rôle, car leur prestigieuse contribution au développement de la société doit être apportée dans un esprit de tolérance.

«Vous devez œuvrer à accompagner le développement de notre société, vous êtes aussi un gage de la stabilité. Le Prophète nous a enseigné les fondements de notre société et les valeurs qu’il nous a inculquées doivent réussir notre gouvernance, nos comportements et notre vie, » a mentionné Ibrahim Koné.

Il estime par ailleurs, qu’il revient à chacun de contribuer à la consolidation du vivre ensemble entre les filles et les fils de la Côte d’Ivoire, car ce n’est pas une option, mais une obligation de tous les enfants de ce pays.

«Qu’on soit du Nord du sud, de l’Est, de l’Ouest ou du Centre, tout le monde doit se sentir concerné par la recherche de la paix, de la cohésion sociale et du développement de notre cher pays. Semons ensemble, les graines de la confiance et de l’amour. Marchons main dans la main pour des lendemains meilleurs apaisés et radieux pour une Côte d’Ivoire paisible et stable. Et prions pour qu’il en soit ainsi, et il en sera ainsi. Nous demandons à Allah de tendre sa main de miséricorde et de protection sur nous, » a conclu l’imam, Koné.

Wassimagnon
 
 
14845 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 20/11/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Peace101
 
Paroles sages envers nos politiciens. Bonne célébration à nos frères et soeurs de confession musulmane ici et ailleurs. Peace!
 
 
 
See his contributions Igwe Ikemefuna
 
"Qu'on soit du nord,du sud...tout le monde doit se sentir concerné par la recherche de la paix" dit-il.Et pourtant hier dans les mosquées leurs fidèles étaient nourris d'enseignement de haine contre gbagbo et surtout les incitaient à la rebellion et au meutre de gbagbo et de ses ...
"Qu'on soit du nord,du sud...tout le monde doit se sentir concerné par la recherche de la paix" dit-il.Et pourtant hier dans les mosquées leurs fidèles étaient nourris d'enseignement de haine contre gbagbo et surtout les incitaient à la rebellion et au meutre de gbagbo et de ses proches.
 
 
Read more
See his contributions Parks
 
Beau message de paix à relayer dans nos différentes familles.
 
 
 
See his contributions ILLUSIONS PERDUES
 
les mosquées étaient des caches armes.... ah le peuple musulman???
 
 
 
See his contributions Deku
 
Ouattara veut appater les musulmans mais ceux qui lui tournent le dos ne reviennent plus vers lui tellement ils sont frappés par la réalité
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login