Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
COTE D'IVOIRE : Paiement des fournisseurs, 40 milliards FCFA de fausses dettes découverts
 
COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 11 JUILLET 2012 © koaci.com - Avec l'atteinte du point d'achèvement de l'initiative PPTE, les autorités ivoiriennes décident désormais de s'attaquer au paiement de la dette intérieure. Pour l'heure, elles sont préoccupées à faire le point de cette dette, a-t-on appris d'une source proche du Trésor public.

Cette mesure aurait été prise par la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique afin de démasquer les faux fournisseurs de l'Etat de Côte d'Ivoire. Un recensement sera lancé, a précisé hier le ministre ivoirien de l'Economie et des Finances à l'occasion d'une rencontre avec la presse. "Il y en a qui s'amusent à créer du fictif. Nous cherchons à reconnaître les dettes. Nous allons payer la vraie dette, non la dette fictive," a déclaré Charles Diby Koffi.

En attendant de mettre en place une procédure de paiement de la dette intérieure, l'argentier ivoirien a révélé à la presse que des fournisseurs ayant majorer leur dette ont été interpelées. "44 milliards de francs cfa ont été déclarés alors que l'Etat reconnaît 4 milliards de francs cfa," a déploré le ministre Diby, rassurant les fournisseurs du payement effectif de la "vraie dette" et non la "fictive". L'apurement de la dette intérieure étant l'une des priorités du nouveau pouvoir d'Abidjan, le ministre de l'Economie et des Finances reconnait qu'il a intérêt à vite s'exécuter pour que la Côte d'Ivoire devienne crédible aux yeux des investisseurs qui se bousculent au bord de la lagune ébrié. "Nous sommes capables de payer nos dettes," a averti le ministre.

Charles Diby Koffi déplore néanmoins la mauvaise foi des fournisseurs de l'Etat qui refusent de communiquer lorsque le Trésor leur paie. "Nous sommes acculés. Mais quand ils perçoivent leur du, ils ne veulent pas qu'on en parle dans la presse. Alors qu'ils sont les premiers à se rependre dans la presse pour exiger leur paiement. Ce qui n'est pas normale," a-t-il mentionné, invitant leurs partenaires à revoir leur stratégie de communication.

Wassimagnon, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
8495 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 11/07/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions tanguiguy
 
Avançons avec assurance et lucidité. Merci de mettre de l'ordre dans la maison ivoire. Tandis que certaines PME ont cruellement besoin que l'Etat honore ses engagements pour leur permettre de survivre et même accroître leurs activités, embaucher les jeunes... d'autres s'amusent à...
Avançons avec assurance et lucidité. Merci de mettre de l'ordre dans la maison ivoire. Tandis que certaines PME ont cruellement besoin que l'Etat honore ses engagements pour leur permettre de survivre et même accroître leurs activités, embaucher les jeunes... d'autres s'amusent à torpiller les efforts de l'Etat. Cela a toujours été le cas. Heureux qu'une équipe vigilente soit aux affaires.
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
 Vous devrez connaitre le "systeme" avant de critiquer. Cette magouille existe depuis longtemps. Je ne sais pas si le PR- Ouattara pourra changer totalement les choses dans ce secteur de la "mafia-ivoirienne"...................... Quand vous avez un marche avec le gouvernement, v...
 Vous devrez connaitre le "systeme" avant de critiquer. Cette magouille existe depuis longtemps. Je ne sais pas si le PR- Ouattara pourra changer totalement les choses dans ce secteur de la "mafia-ivoirienne"...................... Quand vous avez un marche avec le gouvernement, vous multiplier vos depenses par deux ,trois ou meme par quatre. Si un petit bic(stylo) coute 100 frs cfa dans la rue, le meme bic coutera au moins 200/250 frs cfa si vous devrez le livrez a l'Etat de Cote d'Ivoire.............Si le plan d'une maison(batiment) d'un particulier coute 500 milles cfa;,avec l'Etat Ivoirien, le meme plan peut couter 2 a 3 millions cfa. ....................................... @Srika Blah connait tres bien ce millieu, voila pourquoi il en PARLE....!!!
 
 
Read more
See his contributions tanguiguy
 
@SRIKA BLAH: entièrement d'accord avec toi. 300 millions pour construire une petite école primaire, alors que quand c'est un ONG qui la construit, ou un opérateur privé qui fait don, la même école coûtera 40 à 50 millions. Je me demande si la solution n'est pas de confier la cons...
@SRIKA BLAH: entièrement d'accord avec toi. 300 millions pour construire une petite école primaire, alors que quand c'est un ONG qui la construit, ou un opérateur privé qui fait don, la même école coûtera 40 à 50 millions. Je me demande si la solution n'est pas de confier la construction des infrastructures à des opérateurs privés qui le livre à l'Etat une fois les travaux terminés. C'est juste du "foutage de gueule" comme on dit.
 
 
Read more
See his contributions LE Gle
 
 Question de proportion. Pour exécuter le marché obtenu, le fournisseur a recours à une banque afin d’obtenir un financement. Et le loyer de l’argent coute cher en Côte d’Ivoire. Pire, s’il doit attendre une période indéterminée, allant trois mois à …4 ans pour être payer, payer ...
 Question de proportion. Pour exécuter le marché obtenu, le fournisseur a recours à une banque afin d’obtenir un financement. Et le loyer de l’argent coute cher en Côte d’Ivoire. Pire, s’il doit attendre une période indéterminée, allant trois mois à …4 ans pour être payer, payer ses employés et rembourser sa créance, imaginez un seul instant son désarroi. Comment va-t-il financer ses autres activités, sachant qu’il représentera désormais un client à risque pour des banques qui rechignent à ne prêter? C’est pour tenir compte de ces paramètres et de bien d’autres (par exemple, un prélèvement de 10% de l’Etat sur la facture et au moins 10% de « cadeaux» à tiers…) que ses services ont un cout élevés. Il y a assurément beaucoup à faire en amont et en aval.
 
 
Read more
See his contributions tanguiguy
 
@Le Gle: Bonne analyse, il a en effet des responsabilités du côté de l'Etat. On a l'impression que les projets ne sont bien étudiés avant d'être lancés, des coûts imprévus, des impayés ou des retards de paiement, des pénalités bancaires... expliquent comme tu le soulignes à juste...
@Le Gle: Bonne analyse, il a en effet des responsabilités du côté de l'Etat. On a l'impression que les projets ne sont bien étudiés avant d'être lancés, des coûts imprévus, des impayés ou des retards de paiement, des pénalités bancaires... expliquent comme tu le soulignes à juste titre pourquoi il y a des coûts plus élevés quand c'est l'Etat qui finance. Mais il faut dire qu'il y a très souvent un manque d'optimisation parce qu'on se dit que c'est l'Etat, il a l'argent. Ce qui n'est pas vrai. Même après PPTE, l'Etat est toujours endetté.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login