Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Parti unifié, l'UPCI se réjouit de la décision du PDCI et affiche ses ambitions pour les élections des conseillers municipaux et régionaux
 

© koaci.com- Lundi 18 Juin 2018-Le Président de l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI) se réjouit de la décision du PDCI Search PDCI qui a souhaité hier au cours de son bureau politique que l’alternance se fasse avant le parti unifié.

Maître Brahima Soro a fait cette confession à la presse au cours d’une rencontre au siège de son parti et ajouté que la position du PDCI Search PDCI rejoint celle de son parti qui a dit non au parti unifié à l’occasion d’un congrès extraordinaire tenue le 28 avril dernier à Abidjan.

«Je note avec vous que cette position du PDCI Search PDCI est celle de l’UPCI. Je ne peux que m’en réjouir et me féliciter, dorénavant au moins on est pas seul, » a déclaré Maitre Soro.

Opposé à la création du parti unifié, l’UPCI est toujours membres du groupement RHDP, comme mentionné par son président.

«On ne nous a pas chassé, on n’a pas encore notifié notre sortie du groupement RHDP. Ce sont des questions qui seront appréciées dans les prochains jours par le Bureau politique, » a ajouté Maître Brahima Soro.

Par ailleurs, cette rencontre du jour avec la presse s’inscrivait dans le cadre de la vie du parti à savoir, la création des sections et des coordinations dont respectivement vingt (20) et deux (2) ont été investies le samedi 16 juin 2018 dans la région du Poro.

Selon le conférencier du jour, cette dynamique enclenchée est appelée à s’intensifier dans les semaines et mois à venir avec pour objectif la création de 14.061 sections sur toute l’étendue du territoire national.

Il a mentionné que malgré «les tentatives initiées et soutenues par les sofas du prince pour déstabiliser et réduire le parti au silence, l’agenda est plus que jamais exclusivement orienté vers les électorales locales à venir. »

Avec le démarrage aujourd’hui de l’opération de révision de la liste électorale qui prendra fin le 24 juin prochain, en tant que «Parti responsable », résolu à participer au jeu politique et à toutes les élections, l’UPCI invite les jeunes, en particulier les nouveaux majeurs à s’enrôler sur la liste électorale car c’est seulement de cette manière qu’ils pèseront dans le choix des politiques qui les concernent tant au plan local qu’au plan national.

«L’UPCI exhorte les majeurs ivoiriens non encore inscrits sur la liste électorale à s’inscrire massivement sur ladite liste afin de donner de réelles chances aux futurs candidats de leur choix et invite ses candidats à la candidature ainsi que l’ensemble des cadres du parti à travailler au succès de cette étape très importante pour la suite, » a-t-il ajouté.

Maître Soro demande aux militants de ne pas faire «attention aux agents de la déstabilisation qui se voient dans des habits trop amples pour eux et de ne pas faire attention aux tracts qui circulent en ce moment car leur seul but est de les détourner de leurs objectifs. 

Le conférencier a rappelé aux déstabilisateurs que les textes sont suffisamment clairs, pour qu’ils décident de le destituer.

« Le Président est élu pour un mandat de cinq (5) ans. En cas d’empêchement, il est remplacé par le Vice-président délégué et si celui-ci est également empêché, par le vice-président le plus âgé. En aucun cas, le Président ne peut être destitué par un Bureau Politique, ni remplacé par un individu qui n’a même pas la qualité de membre du Bureau Politique.
 J’entends dire que des égarés, manipulés, se prépareraient à organiser un congrès pour dire OUI au parti unifié, » a-t-il expliqué.

Selon lui, depuis ce week-end, ces égarés multiplient les réunions nocturnes avec des individus inconnus du Parti en attendant que les moyens financiers soient mis à leur disposition par ceux pour le compte de qui ils agissent et à qui ils rendent compte régulièrement.

«Ils ont même lancé ce week-end un appel à l’une des nôtre qui a récemment rendu sa démission afin que celle-ci vienne prendre la tête de leur mouvement, » a révélé, l’Avocat.

Le Président indique que ce simulacre de congrès en préparation ne concerne nullement l’Union Pour la Côte d’Ivoire qu’il dirige et qui a déjà dit NON.

Il a saisi cette occasion, pour adresser une mise en garde à ces égarés dont les responsables ont pour noms Coulibaly Bakari né Coulibaly Yaya, Kouassi-Namelesse Ali né Kouassi Komenan et Sidibé Yacoub. 

«Je les invite, dès cet instant à cesser leurs activités de déstabilisation de l’UPCI pendant qu’il est encore temps. L’UPCI est une famille de dialogue et de rassemblement, » a-t-il conseillé, à ces déstabilisateurs 
 
En tant que Président du Parti, Brahima Soro a annoncé qu’il n’hésitera pas un seul instant à utiliser tous les moyens de droit, sans faiblesse, afin de mettre fin à leur forfaiture.

«Je lance un appel au calme et à la sérénité à nos adhérents qui veulent en découdre avec ces égarés. Leur échec est certain. Avec les cadres du Bureau Politique, nous avons déjà tourné la page et n’avons en ligne de mire que la prochaine élection des conseillers Search conseillers municipaux et régionaux. Je voudrais rappeler que la clôture du dépôt des candidatures au siège du Parti interviendra le 8 juillet 2018, » a conclu l’Avocat.

Wassimagnon, Abidjan 
Click to enlarge
Côte d'Ivoire: Parti unifié, l'UPCI se réjouit de la décision du PDCI et affiche ses ambitions pour les élections des conseillers municipaux et régionaux
 
 
10664 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 18/06/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Je n'arrive pas á comprendre le comportement irréfléchi et animal des soi-disant intellectuels politiciens et aveugles supporteurs du RDR. la RCI n'est pas un Royaume.En démocratie chaque parti politique est LIBRE d'agir comme il veut. Dire "NON" á Ouattara signifie trahison. Oua...
Je n'arrive pas á comprendre le comportement irréfléchi et animal des soi-disant intellectuels politiciens et aveugles supporteurs du RDR. la RCI n'est pas un Royaume.En démocratie chaque parti politique est LIBRE d'agir comme il veut. Dire "NON" á Ouattara signifie trahison. Ouattara est-il un ROI ?
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login