Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
GHANA : La CEDEAO met le ministère du Commerce en garde
 
Drapeaux de certains pays de la CEDEAO (ph)

GHANA - ACCRA LE 3 JUILLET 2012 © koaci.com - Le parlement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest de (CEDEAO) annonce qu’il ira au bout de son action en empêchant le ministère ghanéen du Commerce et de l’Industrie de soustraire les commerçants étrangers surtout ceux de la CEDEAO des marchés ghanéens quoique ce ministère ait affiché sa ferme résolution d’aller au bout de sa logique.

En liaison avec la menace d’expulsion, le ministère du commerce a révélé hier à Accra que des contrôleurs sillonneront les marchés ce mardi 3 juillet 2012 pour dénicher les commerçants expatriés de la CEDEAO qui ne se sont pas encore conformés à la paye des 300,000 dollars nécessaires pour le lancement ou la poursuite de leurs activités économiques au Ghana.

Face à ce qui se profile à l’horizon comme un bras de fer entre le parlement de la CEDEAO et le ministère du Commerce, le vice-président de cette institution sous régionale, Michael Teye Nyaunu, lui-même un ghanéen, prévient que la partie ghanéenne doit être consciente des implications qu’une telle action pourra entrainer.

Après la saisine du Parlement de la Communauté par les députés nigérians pour faire pression sur le Ghana afin qu’il abandonne son projet de déporter les citoyens de la CEDEAO qui ne se conformeraient pas avec la règle, Hannah Tetteh, le ministre du Commerce et de l’Industrie avait répondu que le gouvernement ghanéen ne cèdera pas sous la pression du parlement de la CEDEAO quant à ce qui concerne sa législation.

Mais en analysant ces deux déclarations diamétralement opposées Teye Nyaunu a estimé que dans la mesure où l'organe législatif régional ne pouvait pas dicter au ministère du Commerce la voie à suivre, il préconise que des séances de sensibilisation et d'éducation soient entamées afin d'éviter une guerre commerciale qui pourra porter des préjudices au Ghana vis-à-vis de ses voisins de la CEDEAO.

Une mission parlementaire de la CEDEAO est attendue au Ghana dans les jours à venir afin de trouver une solution à l’amiable à ce problème qui commence à affecter les relations entre le Ghana et Nigeria, pays dont les ressortissants sont en nombre dans les milieux d’affaires au Ghana.

Mensah,KOACI.COM ACCRA; copyright © koaci.com
 
 
6760 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 03/07/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Shabaka
 
Encore un contre-feu politique!
 
 
 
See his contributions Charlie Bronx
 
La CEDEAO se prend pour qui à la fin ? Elle se permet de donner des directives ci et là alors qu'elle n'a aucune légitimité pour le faire. Sur son territoire, un Etat est le seul maître. D'où vient il que la CEDEAO se permet de dicter aux Etats la conduite de leurs propres affair...
La CEDEAO se prend pour qui à la fin ? Elle se permet de donner des directives ci et là alors qu'elle n'a aucune légitimité pour le faire. Sur son territoire, un Etat est le seul maître. D'où vient il que la CEDEAO se permet de dicter aux Etats la conduite de leurs propres affaires ?
 
 
Read more
See his contributions Black_child
 
@Charlie Bronx : plutot les Ghaneens se prennent pour qui ? il y a de cela une dizaine d année quant ils se promenaient dans les pays de la CDEAO surtout en Cote d Ivoire pour faire le TOKLO-TOKLO ou encore la coifure qui leur imposait une quelconque taxe ? maintenant qu ils on d...
@Charlie Bronx : plutot les Ghaneens se prennent pour qui ? il y a de cela une dizaine d année quant ils se promenaient dans les pays de la CDEAO surtout en Cote d Ivoire pour faire le TOKLO-TOKLO ou encore la coifure qui leur imposait une quelconque taxe ? maintenant qu ils on decouvert quelque puits de petrole ils veulent chasser tout le monde en començant par les Nigerian
 
 
Read more
See his contributions Charlie Bronx
 
Moi je ne sais pas pourquoi il y a autant de monde qui a des problèmes avec le droit. Tu me dis quoi là ? Comme ils se sont promenés dans les pays des autres, ça annule leur droit souverain de légiférer sur leur propre territoire ???!!! Pardon, il faut répondre. Peut-être que j'a...
Moi je ne sais pas pourquoi il y a autant de monde qui a des problèmes avec le droit. Tu me dis quoi là ? Comme ils se sont promenés dans les pays des autres, ça annule leur droit souverain de légiférer sur leur propre territoire ???!!! Pardon, il faut répondre. Peut-être que j'ai pas bien compris ce que tu expliques...
 
 
Read more
See his contributions prinprin
 
 Il faut que les ghanéens arrêtent de jouer au plus reglos ; quand on est dans un ensemble économique on tiens compte forcement de la situation d'ensemble avant de vouloir bomber sa poitrine . Qui sont ils ces ghanéens si le Nigeria, la cote d'ivoire, le Burkina, Togo et Bénin fo...
 Il faut que les ghanéens arrêtent de jouer au plus reglos ; quand on est dans un ensemble économique on tiens compte forcement de la situation d'ensemble avant de vouloir bomber sa poitrine . Qui sont ils ces ghanéens si le Nigeria, la cote d'ivoire, le Burkina, Togo et Bénin foutent dehors ces milliers de ghanéennes qui se débrouillent partout ici. Faut quon arrête, je suis partisan à ce que la réciprocité totale s'applique à ceux la. En même temps on va profiter ge RER notre palabre même
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login