Logo Koaci
 
 
 
GHANA - COTE D’IVOIRE : Les deux géants du cacao disputent l’hébergement du siège de l’ICCO
 
L'avance de la Côte d'Ivoire dans le secteur du cacaco fond progressivement compte tenu des incertitudes et ce en faveur du voisin Ghanéen en pleine croissance

GHANA - ACCRA LE 28 MARS 2012 © koaci.com - Le Ghana, le deuxième producteur mondial du cacao, après avoir exprimé son désir d’héberger sur son territoire le siège de l’Organisation Internationale du Cacao Search Cacao (ICCO) fait face à une forte concurrence de la Côte d'Ivoire, le premier producteur mondial du cacao.

La délocalisation du siège de l’ICCO est motivée par le coût élevé des frais de loyers à Londres, la capitale de la Grande Bretagne. D’après une parution du Financial Times (FT) un journal britannique, en date du 22 mars dernier, l’idée d’un transfert du siège ICCO de Londres à Abidjan a été entamée depuis une dizaine d'années mais le projet a été suspendu en raison de la récente guerre civile et le problème d’insécurité qui se pose en Côte d'Ivoire.

L’hébergement du siège de l’ICCO, voilà un sujet qui suscite un lobbying international de la part des deux grands producteurs mondiaux du cacao. La Côte d’Ivoire qui était bien partie pour héberger le siège de cette instance mondiale s’est vue handicapée par les récentes crises armées qui ont fragilisé la paix dans le pays. Cette réalité a refroidit la volonté de déménagement des officiels vers ce pays de l’Afrique de l’ouest.

Au regard des premiers pas posés pour le transfert de ce siège à Abidjan, les autorités actuelles ne veulent pas se laisser ravir cette opportunité. Pour le président ivoirien, Alassane Ouattara, qui n’a réussi à prendre contrôle de l’effectivité du pouvoir en Côte d'Ivoire qu’en avril 2011 après une lutte armée contre son prédécesseur Laurent Gbagbo, l'ICCO a le feu vert pour implanter son siège à Abidjan. En plus de cette volonté affichée, toujours selon le journal FT, le chef de l’exécutif ivoirien a donné une période gratuite de dix ans à l’ICCO au cours de laquelle elle aura à construire ses locaux et à s’installer.

De son coté, en raison des problèmes évoqués pour la Côte d’Ivoire, le Ghana a exprimé son intérêt d’accueillir le siège de l’ICCO. Mais après l’offre qu’a avancée le Chef de l’Etat ivoirien, les officiels du secteur du cacao, le Ghana Cocoa Board (COCOBOD) à Accra ont refusé de dire plus sur ce dossier.

L'ICCO est un groupe intergouvernemental qui représente les producteurs et les consommateurs de cacao dans le monde. Depuis sa création en 1973, c’est la première fois que l’organisation a décidé de démanger de sa base londonienne de benchmark NYSE Liffe pour raison de rentabilité.

Cette question de déménagement fera partie intégrante de la prochaine réunion semi-annuelle l’ICCO en Equateur. Avec le retour à la normalisation, des experts prédisent que l’idée du transfert du siège de l’organisation en Côte-d'Ivoire pourrait regagner la confiance des délégués.

Mensah,KOACI.COM ACCRA; copyright © koaci.com
 
 
5748 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 28/03/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login