Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Nigeria: Dissidence au sein du parti APC au pouvoir, naissance du R-APC
 
Alhaji Buba Galadima

© koaci.com– Vendredi 06 Juillet 2018 – Le parti All Progressives Congress (APC) au pouvoir au Nigeria Search Nigeria s'est scindé en deux avec la naissance d’un courant appelé les Réformistes (R-APC). Pendant que le président national de l’APC, Adams Oshiomhole a qualifié cette dissidence de non évènement, Alhaji Buba Galadima, celui qui s’est révélé a la tête du R-APC Search R-APC a renchérit qu’ils ont une majorité a l’assemblée nationale pouvaient démettre le Président nigérian Muhammadu Buhari.

La scission Search scission qui est née risque de menacer l’unité du parti et au-delà amoindrir les chances du Président Buhari qui a annoncé son intention de briguer un second mandat à la tête du pays l’année prochaine.

Alhaji Buba Galadima, un ingénieur dans l'État de Yobe et ancien secrétaire d’une défunte formation politique a été présenté comme le président national du R-APC.

Pour les causes de cette scission, Galadima déclaré que les nigérians avaient confié le pouvoir à l'APC sur la base de promesses et de potentiels mais à ce jour poursuivra-t-il « Nous sommes tristes d'annoncer qu'après plus de trois ans de gouvernance, nos espoirs ont été trahis, nos attentes complètement déçues ». Galadima a ajouté que la goutte d'eau qui a fait déborder le vase et conduit à la naissance du R-APC Search R-APC est la tenue du récent congrès de l'APC dans des conditions irrégulières.

Pour les échanges interposés entre les frères de l’APC qui sont en train de devenir des adversaires politiques, le fossé semble se creuser.

Pendant que Galadima, le président du R-APC Search R-APC a menacé que « si je donne une directive à nos membres à l'Assemblée nationale pour soulever les infractions constitutionnelles, cela se fera parce que nous avons la majorité », le président de l’APC a pour sa part rassuré qu’ « Il n'y a pas de division dans notre groupe. Si Galadima n'est pas content, ça va. Il a le droit de ne pas être heureux. S'il choisit de s'appeler lui-même tout ce qu'il veut s'appeler, ce n'est pas un problème… ». Pour tout Adams Oshiomhole a qualifié ceux qui s’agitent de « mercenaires embauchés ».

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com – 
 
 
6112 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 06/07/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login