Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Nigeria: Épidémie de fièvre jaune, neuf morts
 
Prélèvement de sang chez un patient

© koaci.com– Mardi 09 Janvier 2018 – Une épidémie de fièvre jaune s’est déclenchée dans 16 Etats au Nigeria Search Nigeria faisant neuf morts.

Selon un rapport rendu public par le Centre de Contrôle des Maladies du Nigeria Search Nigeria (NCDC), l'épidémie a été signalée pour la première fois le 12 septembre 2017 chez une jeune fille dans l'Etat de Kwara. La fille n'avait aucun antécédent de vaccination contre la fièvre jaune et n'avait pas voyagé en dehors de Kwara.

Les 16 États où des cas suspects de la maladie ont été signalés sont Abia, Borno, Kogi, Kwara, Kebbi, Plateau, Zamfara, Enugu, Oyo et Anambra. Les autres sont Edo, Lagos, Kano, Nasarawa, Katsina et Niger.

Selon le NCDC Search NCDC et à la date du 02 janvier dernier, 358 cas présumés de fièvre jaune avaient été répertoriés et des prélèvements ont été effectués sur les patients pour des besoins d’analyses médicales. Sur les échantillons prélevés et testés dans cinq laboratoires nigérians, 63 étaient positifs à la maladie et un négatif.

Après une seconde analyse dans un laboratoire de l'OMS à Dakar au Sénégal pour les mêmes supposés 64 patients, 32 étaient positifs, 24 négatifs et sept résultats sont en attente.

En vue de faire face à cette maladie, le ministre nigérian de la Santé, Isaac Adewole, a annoncé en fin décentre dernier que le gouvernement fédéral va lancer une campagne nationale de vaccination contre la maladie.

La fièvre jaune est une maladie hémorragique virale aiguë transmise par des moustiques infectés. Le terme «jaune» fait référence à la jaunisse présentée par certains patients. Ses symptômes comprennent de la fièvre, des maux de tête, la jaunisse, des douleurs musculaires, des nausées, des vomissements et de la fatigue.

Certaines personnes infectées peuvent ne présenter aucun de ces symptômes. Dans les cas graves, des saignements peuvent survenir de la bouche, du nez, des yeux ou de l'estomac.

L’administration rapide d’un bon traitement symptomatique à l’hôpital améliore les taux de survie.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
10782 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 09/01/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login