Logo Koaci
 
 
 
Cameroun: Menaces d'affrontements autour de la hausse annoncée du prix de sac de riz
 
Yaoundé (Ph1), Président de la lcc (ph)

© koaci.com-Vendredi 4 décembre 2015- La ligue camerounaise des consommateurs (Lcc) annonce une manifestation devant le siège de l’Assemblée nationale, lundi prochain.

La Lcc, accuse les parlementaires de vouloir adopter l’article 2 du projet de loi de Finances 2016, qui induira la hausse du prix de sac de riz.

Click to enlarge
Cameroun: Menaces d'affrontements autour de la hausse annoncée du prix de sac de riz
Pour les défenseurs des consommateurs, l’éventuelle adoption, par erreur, de ce texte par le parlement Search parlement (Assemblée nationale et Senat), s’avèrerait contraire à la politique salutaire du chef de l’Etat sur la lutte contre la « vie chère », dans le contexte de misère et de pauvreté galopante.

L’Article 2 du projet de loi de Finances 2016, sur la table des parlementaires, prévoit le paiement des taxes et droits de douane, du riz au taux du tarif extérieur commun, fixé à 5%, «alors qu’il doit être de 0 F, comme c’est le cas depuis sept ans », écrit Delor Magellan Kamseu le leader de la Lcc.

Les activistes mettent en gardent contre la hausse annoncée du prix de sac de riz sur les consommateurs, « le kilogramme de riz, produit consommé par 2 camerounais sur 3, coûte à partir de 350 F Cfa. Si cette taxe est instituée, son prix avoisinerait 550 F Cfa le kilo. Un calcul rapide permet de mesurer l‘ampleur du désastre chez ces consommateurs au faible revenu », fait valoir la Lcc.

La Lcc Search Lcc justifie sa posture par le fait que selon le rapport de l’Institut national de la statistique (Ins), le pays compte 8 millions de pauvres recensés.

D’après un rapport d’enquêtes camerounaises sur les ménages (Ecam 4) de 2014, le nombre de pauvres a augmenté de 7,1 millions à 8,1 millions en 2014.

« Touche pas au prix de mon sac de riz », c’est le nouveau slogan que lance, la Lcc Search Lcc dans une pétition qui circule en ligne.

Le gouvernement justifie cette hausse « pour stimuler la consommation de la production locale encore déficitaire », apprend-on.

KOACI, Yaoundé

KOACI.COM est à Yaoundé ! Une info ? Appelez la rédaction camerounaise de koaci.com au + 237 691 154 277 – ou cameroun@koaci.com

 
 
6343 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 04/12/2015
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions profondeville
 
La hausse du prix de la biere ou du sac de riz ? koaci doit se tromper !
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login