Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Sénégal: Présidentielle 2019, le Pds menace «si Karim n'y participe pas, Macky Sall non plus n'y prendra pas part»
 
Abdoulaye Wade fondateur du Pds Search Pds avec son fils Karim (Ph)

©koaci.com-Mercredi 04 Juillet 2018 – Au Sénégal, le rejet de la demande d’inscription sur les listes électorales Search listes électorales de son candidat a fini de mettre le Pds Search Pds ( opposition) dans tous ses états. Faisant face à la presse, les lieutenant de Me Abdoulaye Wade ont déclaré que «si Karim ne participe pas à ces élections, Macky Sall Search Macky Sall non plus n’y prendra pas part», comme relevé sur place par KOACI.COM.

Après l’annonce de l’absence de Karim Wade Search Karim Wade des listes électorales, avant-hier, par la Direction générale des élections (Dge), le Parti démocratique sénégalais s’est retrouvé, hier, à sa permanence nationale, pour donner sa position sur cette affaire.

Oumar Sarr, porte-parole du jour, n’a pas du tout mâché ses mots. « Il est hors de question que des élections présidentielles se tiennent au Sénégal sans leur candidat, Karim Wade », a-t-il martelé.

Etayant les articles du Code électoral qui, selon lui, permettent à Karim Wade Search Karim Wade d’être électeur et éligible, le coordonnateur du Pds Search Pds assure que si jamais leur candidat ne participait pas aux élections, que Macky Sall, non plus, n’y songe pas.

«Par cette acte, Macky Sall Search Macky Sall et son régime nous a déclaré la guerre, eh bien, il aura la guerre», martèlent en cœur les militants et sympathisants regroupés à la permanence du parti fondé en 1974 par l’ancien Président Me Abdoulaye Wade .

Selon l’ancien ministre Me Amadou Sall, malgré que le procureur a requis que Karim Wade Search Karim Wade soit privé de ses droits civils et de famille, la Crei, dans son arrêt, a répondu en disant qu’en l’état de notre jurisprudence et le droit positif, il n’était pas possible à ce stade de le priver de ses droits.

Ce qui fait dire à Oumar Sarr Search Oumar Sarr que si le pouvoir respecte les décisions de justice, alors il est établi à l’égard de tout le monde que Karim Wade Search Karim Wade n’a perdu aucun de ses droits civils, civiques et de famille. « Il est électeur et éligible. Même l’ancien ministre de la Justice Sidiki Kaba Search Sidiki Kaba l’avait confirmé », dit-il.

Karim Wade, rappelons-le, exilé au Quatar s’était rendu courant le mois d’avril dernier, au Koweït pour procéder à son inscription Search inscription sur la liste électorale. Sa demande a été acceptée et un récépissé en date du 16 avril 2018 lui a été délivré.

Mais hier, le Directeur de la Formation et de la Communication de la Direction générale des Elections (Dge) a publié les listes électorales Search listes électorales provisoires issues de la dernière révision exceptionnelle. Et à la « surprise » des militants du Pds, le nom de Karim Wade Search Karim Wade n’y figure pas.

Le directeur de la Dge Casimir Bernard Cissé Search Casimir Bernard Cissé a toute de même noté que le fils de l’ancien Président Wade dispose encore de deux mois pour faire un recours.

Mais déjà, nombreux sont ceux qui assurent cette décision vient sceller les espoirs de Karim Wade Search Karim Wade de se présenter à la prochaine présidentielle, prévue en février 2019 .


Sidy Djimby Ndao , Dakar

KOACI.COM est à Dakar ! Vous avez une info? Appelez la rédaction sénégalaise de koaci.com au + 221773243692– ou sn@koaci.com
 
 
8570 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 04/07/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login