Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo: Appel au retrait des corps à la morgue du CHU à Lomé, la LCT s'interroge
 
Un cercueil à Avé, sud Togo Search Togo

© koaci.com– Mercredi 04 Juillet 2018 – Les parents des défunts dont les corps se trouvent à la morgue du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Sylvanus Olympio à Lomé sont priés par Prof Moustafa Mijiyawa, le ministre togolais de la Santé et de la protection sociale à venir retirer les dépouilles mortelles de leurs proches. La demande fait réfléchir la Ligue des Consommateurs du Togo Search Togo (LCT) qui se pose des questions sur le sort des corps à problèmes.

L’appel au retrait des corps est motivé par une raison de travaux de réhabilitation qui seront effectués sur les lieux. Les parents concernés par l’annonce sont priés de venir retirer les corps d’ici le 15 juillet 2018 et qu’à compter de cette la morgue du CHU sera fermée.

Les travaux de réhabilitation de la morgue débutent le 16 juillet 2018 pour une durée de trois mois. Les travaux annonces à en croire la déclaration du ministère se repose sur l’assainissement de la gestion fondée sur l’approche contractuelle d’une part, et la réhabilitation et l’équipement des structures sanitaires, d’autre part. La contractualisation n’est pas une privatisation mais une délégation de gestion à une société non étatique de certains services du CHU Sylvanus Olympio.

Pour ce désagrément, le communiqué a annoncé que le ministre de la Santé présente ses condoléances aux familles éplorées dont les corps des parents sont encore conservés à la morgue et les invite à procéder à leur retrait au plus tard le samedi le 14 juillet.

Pour les besoins de conservations des corps dans les jours à venir, le ministère a convié les populations à se référer aux morgues disponibles, notamment celles du CHR Lomé-Commune, CHR Tsévié, CHR Atakpamé, CHP Aného et autres.

La demande va telle être entendue, les proches des défunts vont- ils s’exécuter à temps ? Qu’en sera-t-il des corps anonymes ans références de proches ? Voilà autant qui attendent de réponses.

Ces interrogations ont fait réagir Emmanuel Sogadji, le président de la Ligue des Consommateurs du Togo Search Togo qui a fait savoir qu’il y a des corps « problématiques » dans cette morgue et qu’eu égard à la décision du ministre, il fallait aménager un endroit dans le même centre où seraient mis des cadavres.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
8927 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 04/07/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login