Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo : CENI boycottée, demandes de la C14 à la CEDEAO pour un scrutin démocratique
 
Des leaders de l’opposition

© koaci.com– Mardi 13 Novembre 2018 – Les huit représentants désignés par la Coalition des 14 partis (C14) de l’opposition togolaise pour siéger à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) n’ont pas prêté serment ce mardi à Lomé devant la Cour constitutionnelle Search Cour constitutionnelle comme annoncé par la haute juridiction. En plus de ce boycott, la C14 Search C14 a demandé aux populations togolaises de boycotter la prorogation de trois jours de recensement unilatéral prévu du 16 au 18 novembre 2018 par le régime togolais sur proposition de la CEDEAO.

Des raisons de ces deux boycotts, la C14 Search C14 qui est coordonnée par Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson a expliqué en conférence de presse ce mardi à Lomé ne pas vouloir cautionner un processus électoral préparer unilatéralement par une des parties dans la crise dans le pays. Elle est a précisé pour ce qui concerne la CENI Search CENI elle n'était pas présente dans l'institution lors du recensement qui s'était déroulé il y a quelques jours.

En lieu et place d’un recensement électoral de rattrapage de trois jours, la C14 Search C14 réclame plutôt la reprise du processus d’enregistrement des électeurs en présence de ses représentants au sein de la CENI.

Tout en ne fermant pas la porte pour la prestation de serment de ses huit représentants devant la Cour constitutionnelle Search Cour constitutionnelle avant de rejoindre la CENI, la coalition de l’opposition veut avoir la certitude de la reprise totale du processus et la mise en œuvre des réformes pouvant garantir des élections transparentes et crédibles.

Les autres exigences sont entre autres, la mise en œuvre des mesures d’apaisement, le consensus sur la présidence de la CENI, la composition équilibrée des démembrements de la CENI, à savoir les CELI et les comités de listes et cartes, l’abandon de la présidence des CELI par des magistrats es qualité, l’élaboration d’un chronogramme électoral consensuel, l’étude et l’adoption d’un découpage électoral équitable conforme au principe une voix admise en démocratie.

Pour se faire entendre auprès de qui de droit, la C14 Search C14 a déclaré avoir adressé un courrier aux facilitateurs de la crise politique togolaise que sont les Présidents ghanéen, Nana Akufo-Addo et guinéen, Alpha Condé.

Les griefs de l’opposition seront-ils entendus par les facilitateurs mais aussi le gouvernement togolais qui est passé à la vitesse supérieure dans les préparatifs électoraux ?

Tout compte fait, il serait salutaire que les Togolais fassent un sursaut d’orgueil pour surprendre la CEDEAO Search CEDEAO et être le maitre du temps afin de réussir ce tournant historique et non être contraints par un temps.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
3163 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 13/11/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login