Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo : Convention et proposition de l'ANC à la facilitation pour le salut du dialogue
 
Jean-Pierre Fabre

© koaci.com– Lundi 28 Mai 2018 – Jean-Pierre Fabre, le leader du principal parti de l’opposition togolaise, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), a proposé le samedi dernier à Lomé que le facilitateur du dialogue politique aplanisse des divergences qui existent de sorte à permettre une reprise des discussions entre le pouvoir et l'opposition.

En s’exprimant à l’issue de la première convention nationale de l’ANC, laquelle a réuni les responsables centraux et fédéraux du parti, Fabre qui déclaré que pour la relance du dialogue politique qui été suspendu depuis le 23 mars dernier, l’opposition est à la disposition du facilitateur et qu’il revient à ce dernier de voir avec le parti au pouvoir dans quelle mesure débloquer la situation et reprendre les pourparlers.

Outre ce point qui est d’un intérêt national et en ce qui concerne la convention de l’ANC, Fabre invité les camarades militants de son parti à la fin des travaux, à faire face aux enjeux actuels et aux défis à relever aux plans interne et externe. La convention a eu pour thème « L’alternance politique pour mieux vivre ensemble au Togo» et a réuni plus de 400 participants représentant le bureau national, les 93 fédérations nationales et internationales du parti, les délégations nationales des dames, de la jeunesse et des parlementaires, les associations et les regroupements d’accompagnement.

Cette convention a eu but de viser le bon fonctionnement des fédérations de l’ANC, de conforter les capacités des membres du bureau national dans leur exercice des droits politiques et civiques garantis par la Constitution et les lois; de cerner davantage, à travers le mémorandum du regroupement des 14 partis politiques de l’opposition, les contours de la crise politique togolaise et son règlement qui passe par l’alternance politique. L’ultime objectif de la convention a été de recevoir les orientations et directives politiques du Bureau national pour faire face aux enjeux actuels et aux défis tant internes qu’externes à relever pour atteindre les objectifs statutaires du parti.

Pour permettre un bon exercice des activités de l’ANC dans les coins et recoins du Togo, Fabre qui est par ailleurs le chef de file de l’opposition a exhorté les uns et les autres à ne plus se « laisser intimider par des préfets et autres autorités locales qui, en violation de la Constitution et des lois, tentent de vous empêcher d’exercer librement vos activités politiques.

Comme un acte qui a suivi la parole, la coalition de l’opposition qui avait annoncé des meetings simultanés a effectivement tenu ses rencontres hier dimanche dans trois quartiers à Lomé afin d'informer les populations sur les entraves au dialogue et sur le maintien de la mobilisation pour l’achèvement de la lutte politique.

La coalition a révélé avoir voulu organiser une dizaine de meetings dans 9 quartiers de Lomé mais le ministère de l’Administration territoriale n’a autorisé que trois sous prétexte qu’il il ne pourra assurer la sécurité de tous les rassemblements politiques annoncés.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
4632 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 28/05/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login