Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo : Résolution de la crise, un projet à soumettre aux facilitateurs avant le sommet de la CEDEAO
 
Une manifestation de l’opposition à Lomé

© koaci.com– Dimanche 03 Juin 2018 – La Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et des représentants des facilitateurs ont eu des discussions hier samedi à Lomé avec des représentants du pourvoir et l’opposition en vue de rechercher des approches de solutions pour la résolution de la crise qui secoue le pays depuis le mois d’aout de l’année dernière.

Au cours de la réunion, les représentants de la CEDEAO ont eu des échanges bilatéraux avec la coalition de l'opposition et ceux du parti au pouvoir. Le but de la rencontre est de de définir une feuille de route des discussions avant la tenue du prochain sommet de la CEDEAO.

Après cette rencontre, Jean-Claude Brou, le président de la Commission de la CEDEAO a déclaré avoir noté l'engagement des deux parties à œuvrer et à poursuivre le dialogue en vue d'arriver à un accord. Sur les finalités la rencontre à Lomé, Brou a précisé que « l'objectif est de préparer les prochaines rencontres avec les deux chefs d'Etats facilitateurs. Après avoir écouté l'ensemble des parties, nous allons travailler sur un projet de feuille de route qui sera soumis aux deux chefs d'Etat. Et c'est cette feuille de route qui va servir de base pour les discussions qui auront lieu avec les deux facilitateurs ». Les conclusions du travail des deux Présidents Akufo-Addo et de Conde seront harmonisées pour être présentées au sommet de la CEDEAO.

A propos du contenu des discussions, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice de l’a coalition de l’opposition a révélé avoir inusité auprès des de la Commission sur la nécessite des reformes dans le pays mais aussi que « Nous leur avons dit qu’il faut ajouter à cette réforme une transition, nécessairement ».

Du coté des représentants du pouvoir, Gilbert Bawara, le ministre togolais de la Fonction publique a laissé entendre que le gouvernement s’est engagé à tout mettre en œuvre pour les prochaines réformes.

Depuis l’entame du dialogue politique au Togo, il est à souligner que si les deux parties conviennent de la nécessité des réformes dans le pays, elles ont des divergences sur une éventuelle candidature du Président Faure Gnassingbé en 2020.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
6049 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 03/06/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Babili
 
Des idiots comme Bawara... quelles sont ces réformes qu’on ne peut pas faire depuis 2006???? Ou 2005 après la prise de pouvoir rocambolesque de ton champion??? Tu n’as honte toi bawara de soutenir quelqu’un pour une présidence à vie????? Si toi tu es incapable que penses tu de to...
Des idiots comme Bawara... quelles sont ces réformes qu’on ne peut pas faire depuis 2006???? Ou 2005 après la prise de pouvoir rocambolesque de ton champion??? Tu n’as honte toi bawara de soutenir quelqu’un pour une présidence à vie????? Si toi tu es incapable que penses tu de ton propre enfant??????
 
 
Read more
See his contributions Catapilar
 
La Cedeao doit avoir le courage de dire la vérité a cette bande de racailles qui dirigent le Togo depuis 50 ans de père en fils.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login