Logo Koaci
 
 
 
Affaire Ecobank : L’ivoirien Thierry Tanoh renonce à un bonus de 1,14 millions de dollars
 
Par Jeune Afrique -


La saga Ecobank Search Ecobank continue. Après les accusations et contre-accusations échangées entre Laurence do Rego et Thierry Tanoh, le directeur général d'Ecobank, celui-ci tente de reprendre la main : il renonce à son bonus pour 2012.

Dans un courrier électronique envoyé aux employés d'Ecobank et dont le Financial Times a pu se procurer une copie, Thierry Tanoh, le directeur général d'Ecobank, annonce avoir renoncé à son bonus au titre de l'année 2012. Cette annonce intervient alors que la banque fait l'objet d'une enquête de la Commission boursière du Nigéria (SEC), suite à une lettre envoyée par Laurence do Rego, directrice financière d'Ecobank - suspendue au début du mois d'août.

Cette dernière affirme, entre autres, qu'il lui aurait été demandé de manipuler les résultats financiers de 2012 afin de mettre en valeur ceux de 2013, après la confirmation de Thierry Tanoh Search Thierry Tanoh à son poste de directeur général. Toujours selon elle, il aurait reçu 1,14 million de dollars de bonus en 2012, soit 935 000 dollars de plus que les stipulations de son contrat, et ce alors que d'autres cadres de la banque avaient vu leur bonus amputé.

Selon le Financial Times, Thierry Tanoh Search Thierry Tanoh annonce également dans son courriel avoir demandé au comité de direction d'Ecobank le rétablissement de son contrat initial. Il indique que le conseil de gouvernance de la célèbre banque panafricaine a lancé une enquête interne suite aux accusations portées par Laurence do Rego et que cette dernière serait invitée devant ce conseil afin d'étayer ses allégations.

Rassurer les investisseurs
Il n'est pas certain que ces efforts suffiront à rassurer les investisseurs et les autorités financières, échaudés par la succession de controverses ayant entouré la direction d'Ecobank. Aussi, selon les informations obtenues par Reuters, la SEC nigériane enquêterait sur la "gouvernance de l'entreprise", notamment sur "quelqu'un au sein de la banque ayant subi des pressions en vue de faire des déclarations inexactes". La question de l'exactitude ou non des résultats financiers d'Ecobank en 2012 ne serait pas l'objet d'une enquête "pour le moment".

 
 
12773 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 03/09/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Il y a une LARGE différence entre renoncer VOLONTAIREMENT et renoncer sous la PRESSION á un BONUS JUTEUX...........Ce Thierry Tanoh préfère choisir un camp qui peut l'arranger sur l plan emploi.................................... Certains disaient qu'un type comme Thierry Tano...
Il y a une LARGE différence entre renoncer VOLONTAIREMENT et renoncer sous la PRESSION á un BONUS JUTEUX...........
Ce Thierry Tanoh préfère choisir un camp qui peut l'arranger sur l plan emploi.................................... Certains disaient qu'un type comme Thierry Tanoh aurait pu etre 1er ministre...... O^H KPO^H !!!!
 
 
Read more
See his contributions Moossou
 
L'argent rime avec beaucoup de vacheries cependant, nul on ne peut empêcher les oiseaux de voler au dessus de sa tête mais seulement peut les empêcher de faire leurs nid sur sa tête. A bon entendeur salut...
 
 
 
See his contributions Charlie Bronx
 
Comment une société peut-elle avoir suffisamment d'argent pour payer 1,14 millions de dollars à un travailleur et, dans le même temps, ne plus en avoir suffisamment au point de payer à un autre travailleur, un vigile ou un technicien de surface par exemple, à peine 100 mille fran...
Comment une société peut-elle avoir suffisamment d'argent pour payer 1,14 millions de dollars à un travailleur et, dans le même temps, ne plus en avoir suffisamment au point de payer à un autre travailleur, un vigile ou un technicien de surface par exemple, à peine 100 mille francs par mois?! C'est révoltant ! Soit on a de l'argent, soit on n'en a pas. Une porte ne peut pas être en même temps ouverte et fermée.
 
 
Read more
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login