Logo Koaci
 
 
 
Afrique du Sud: Eugène de Kock le célèbre «tueur de l'apartheid» bientôt relâché
 
© koaci.com – Mercredi 29 Mars 2017 –Le fameux policier Eugène de Kock, accusé de kidnapping, tortures et assassinats d’opposants, en pleine période d’apartheid en Afrique du Sud, va bientôt sortir de prison. L’information rapportée par le ministre sud-africain de la Justice, Michael Masutha, au cours d’une conférence de presse à Pretoria et relayée par l’AFP stipule qu’il pourrait bénéficier d’une liberté conditionnelle, après vingt ans de prison. 

«Dans l’intérêt de la réconciliation nationale, j’ai décidé de mettre M. de Kock en liberté conditionnelle», a-t-il déclaré.

L’avocat d’Eugène de Kock, Me Julian Knight a aussi réagi estimant qu’«il a payé sa dette à la société, et je crois qu’il est temps que l’Afrique du Sud commence à digérer son passé».

Cet ancien colonel de police aujourd’hui âgé de 66 ans, dont les modalités de la libération n’ont pas été révélées, à sa demande, avait collaboré avec le régime blanc pour maintenir l’apartheid en commettant des crimes. Ce qui lui avait valu en 1996, deux peines à perpétuité et 212 ans de prison pour 89 crimes et délits commis étant à la tête d’une unité antiterroriste de la police du pouvoir blanc en place à cette époque.

Il avait, pendant son incarcération, coopéré avec les autorités en indiquant les endroits où étaient enterrées ses victimes ; puis avait demandé pardon à leurs familles, lors des activités de la Commission vérité et réconciliation (TRC), présidée par Monseigneur Desmond Tutu pour favoriser le pardon et la réconciliation entre les fils du pays.

Casimir Boh, Abidjan
 
 
7046 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 29/03/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login