Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Afrique du Sud : Le ministre des finances Nhlanhla Nene rend le tablier
 
Nhlanhla Nene

Click to enlarge
Afrique du Sud : Le ministre des finances  Nhlanhla Nene  rend  le tablier
© Koaci.com - Mardi 09 Octobre 2018 - Le Président sud africain Cyril Ramaphosa a finalement accepté mardi la démission du ministre des finances Nhlanhla Nene, considéré comme l’ un de ses proches .

« Il "m'a fait parvenir ce matin une lettre de démission dans laquelle il me demande de le relever de ses fonctions (...) j'ai décidé d'accepter cette démission", a-t-il déclaré devant la presse au siège du Parlement au Cap (sud).

Le ministre des finances , interrogé par une commission d’enquête chargée d’enquêter sur les affaires politico-financières qui ont précipité la démission en février dernier , a recconu qu’il avait rendu des visites au domicile des Gupta , accusé de corruption et de trafic d’in fluence au sommet de l’ Etat.

Avant sa démission , M. Nene avait regretté dans une lettre ces visites , qui selon lui n’auraient dû jamais avoir lieu.

"Je vous dois, en tant que serviteur de l'Etat, une conduite irréprochable (...) Ces visites jettent un doute sur ma conduite. Je les regrette profondément et demande votre pardon", a-t-il écrit.

Du temps de l’ex Président Zuma englué dans une marre de scandale , le ministre des finances était considéré comme un obstacle à plusieurs projets gouvernementaux alors que le pays faisait face à des problèmes économiques.

KOACI
 
 
5415 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 09/10/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Peace101
 
Je salue cette mentalité, cet état d'esprit. Des gens qui assument. Oui, aucun de nous n'est parfait mais quand on fait une erreur (capitale), il faut savoir agir comme il se doit et démissionner en particulier quand on est une figure politique et/ou publique. Chez nous, particul...
Je salue cette mentalité, cet état d'esprit. Des gens qui assument. Oui, aucun de nous n'est parfait mais quand on fait une erreur (capitale), il faut savoir agir comme il se doit et démissionner en particulier quand on est une figure politique et/ou publique. Chez nous, particulièrement, pays francophones noirs, on redouble dans la bêtise quand on est pris ou quand on a échoué. Il faut nous virer, sinon "nou pa bougé" ou "nou pa pati" comme on le dit dans la rue. Dommage...

Thanks Mr. Nene. Let's all move on...
 
 
Read more
See his contributions Peace101
 
Je salue cette mentalité, cet état d'esprit. Des gens qui assument. Oui, aucun de nous n'est parfait mais quand on fait une erreur (capitale), il faut savoir agir comme il se doit et démissionner en particulier quand on est une figure politique et/ou publique. Chez nous, particul...
Je salue cette mentalité, cet état d'esprit. Des gens qui assument. Oui, aucun de nous n'est parfait mais quand on fait une erreur (capitale), il faut savoir agir comme il se doit et démissionner en particulier quand on est une figure politique et/ou publique. Chez nous, particulièrement, pays francophones noirs, on redouble dans la bêtise quand on est pris ou quand on a échoué. Il faut nous virer, sinon "nou pa bougé" ou "nou pa pati" comme on le dit dans la rue. Dommage...

Thanks Mr. Nene. Let's all move on...
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login