Logo Koaci
 
 
 
Amnesty International épingle le Sénégal pour torture
 
::Koaci.com Dakar::Amnesty international épingle le Sénégal pour torture::

L’organisation internationale de défense des droits de l’homme, Amnesty International vient, dans un rapport rendu public, d’épingler le Sénégal pour des actes de tortures infligés aux détenus dans les prisons.

Ainsi, l’organisation qualifie le Sénégal de terre d’impunité. Dans son rapport, Amnesty international Search Amnesty international indique que les forces de l’ordre ont toujours tendance à torturer les citoyens dans les lieux de prévention et de détention. « De 1988 à mai 2010, les forces de sécurité, police et gendarmerie, continuent de torturer des suspects, parfois en détention, jusqu’à la mort », lit-on dans le document. Face à ce rapport accablant, le gouvernement du Sénégal tente de minimiser. A travers son ministre de la communication et son porte parole, Moustapha Guirassy, le gouvernement a essayé tant bien que mal de justifier les cas de tortures qui ont eus lieu dans certains commissariats Search commissariats et qui ont conduits à la mort. M. Guirassy parle, ainsi, de sanctions contre les présumés auteurs de ces actes. Mais, l’ex-président de la section sénégalaise d’Amnesty International s’indigne contre les propos du ministre de la communication. Me Demba Ciré Bathily précise que les policiers et gendarmes ne sont pas conscients de leur rôle et mission.

Ceci dit, Me Bathily indexe le manque de formation et l’insuffisance du personnel au niveau des services de sécurité. «Il y a une insuffisance de formation au niveau des acteurs. Il y a également cette insuffisance dans la composition des forces de sécurité. Aujourd’hui à la gendarmerie, vous n’avez pas seulement des gendarmes qui font le maintien de l’ordre, vous avez parfois des auxiliaires qui restent avec les détenus et qui font des exactions. A la police, vous n’avez pas seulement que des policiers formés, vous trouvez parfois des auxiliaires de police qui sont chargés de faire le maintien de l’ordre et qui n’ont pas été formés pour ces métiers là », ajoute-t-il.

 
 
6989 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 21/09/2010
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login