Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Grogne au ministère du commerce, des agents accusent leur tutelle d'avoir produit unilatéralement une liste avec des indices discriminatoires, inégaux et irrationnels
 

Côte d'Ivoire : Grogne au ministère du commerce, des agents accusent leur tutelle d'avoir produit unilatéralement une liste avec des indices discriminatoires, inégaux et irrationnels

 
 
 
 8912 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 13 février 2019 - 10:08

© Koaci.com – Mercredi 13 Février 2019 – Les agents du ministère du commerce accusent leur tutelle d’avoir fait la discrimination.

Dans un communiqué conjoint du Syndicat national des agents du ministère de commerce de Côte d’Ivoire (Synamic-Ci) et le syndicat national des agents de prix de Côte d’Ivoire (Synap-Ci), transmis le mardi 12 février soir à  KOACI, les responsables des deux syndicats du ministère du commerce indiquent que de nombreux cas d'injustice ont été constatés au niveau de la liste des bénéficiaires de la prime et de la répartition des ressources.

Patrick Toto du Synamic-Ci et Djê Kouassi du Synap-Ci font expliquent que la mise à  jour des indices soldes qui devrait se faire sur des principes à  arrêter de façon consensuelle avec les Syndicats ne l'a pas été.

Ils ont dénoncé le fait que leur hiérarchie ait produit unilatéralement une liste avec des indices discriminatoires, inégaux et irrationnels pour des agents de même catégorie, de même grade, de même emploi avec ou sans la même ancienneté au sein du ministère du commerce.
Pour les deux syndicats du ministère du commerce, cette gestion disproportionnée des indices a impacté négativement la prime d'une bonne partie des agents. Une situation qui selon eux contribue « sérieusement à  la dégradation de nos conditions de vie et de travail et crée un désespoir total au sein du Ministère ».

Tout en interpellant le président du comité de suivi des recettes et le contrôleur financier en charge du Ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des PME, sur l'impérieuse nécessité de respecter la procédure de paiements des primes des agents conformément aux textes en vigueur, Patrick Toto et Djê Kouassi attirent l’attention du Ministre Souleymane Diarrassouba sur la nécessité urgente de trouver des solutions satisfaisantes pour le bonheur des agents qui ne savent plus à  quel saint se vouer.


Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, empêchés par leur tutelle d'accéder aux établis...
 
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, empêchés par leur tutelle d'accéder aux établissements,  la COSEFCI maintient son mot d'ordre de grève
Société
 
Nigeria: Dame Maryam Sanda condamnée à mort par pendaison
 
 
Nigeria: Dame Maryam Sanda condamnée à mort par pendaison
Tunisie: Une maladie emporte la blogueuse Lina Ben Mhenni
Société
Tunisie: Une maladie emporte la blogueuse Lina Ben Mhenni
Tunisie il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire: Pour une somme de 61 000 frs CFA, à N'Gorankro (Oumé), il tue son père à coups de pilon
Société
Côte d'Ivoire: Pour une somme de 61 000 frs CFA, à N'Gorankro (Ou...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire: Paris va  rendre un hommage à l'adolescent  retrouvé mort dans le puits d'un avion
Société
Côte d'Ivoire: Paris va rendre un hommage à l'adolescent retrou...
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Grogne au ministère du commerce, des agents accusent leur tutelle d'avoir produit unilatéralement une liste avec des indices discriminatoires, inégaux et irrationnels
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Récupération politique, l'église catholique a-t-elle bien fait d'annuler sa marche?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Avec ses prises de positions et ses appels à manifester, Monseigneur K...
 
3630
Oui
78%  
 
920
Non
20%  
 
87
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement