Guinnée Equatorial Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Guinée Equatoriale: Détenus depuis 12 jours, les deux journalistes de la TV Asonga relâchés
 

Guinée Equatoriale: Détenus depuis 12 jours, les deux journalistes de la TV Asonga relâchés

 
 
 
 2987 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 10 septembre 2019 - 11:56

Melanio Ncogo et Ruben Dario Bacale, 



Deux journalistes de l'unique chaîne de télévision privée de Guinée équatoriale, détenus depuis douze jours au commissariat de la capitale de Bata, ont été relâchés , a t-on appris .


Melanio Ncogo et Ruben Dario Bacale, tous deux journalistes de la télévision Asonga, avaient été interpelés le 27 Août dernier puis détenus au commissariat de Bata , sans aucune explication des faits qui leur sont reprochés .


 

D'après leur employeur, Asonga TV, les autorités leur reprochent d’avoir « fait un travail qu'ils ne devaient pas faire 


Selon les informations,leur arrestation fait suite à une interview diffusée par Asonga TV avec un juge du tribunal d'instruction de Bata, Nazario Oyono, qui avait été suspendu de ses fonctions quelques jours auparavant.


M. Oyono a été suspendu pour "irrégularité" le 21 août par le président de la Cour suprême, David Nguema Obiang, alors que les deux magistrats s'accusent mutuellement d'avoir empêché la tenue d'un procès pour détournement de fonds."


Reporters sans frontière avait appelé à la libération des deux journalistes .


Pour rappel , la radio-télévision Asonga, unique média privé , est la propriété du vice-président de la République, Teodorin Nguema Obiang, par ailleurs fils et dauphin de son père, le président Teodoro Obiang Nguema, au pouvoir depuis 40 année.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Guinée Equatoriale: Détenus depuis 12 jours, les deux journalistes de la TV Asonga relâchés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement