Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Les avantages de la Plateforme de paiement en ligne des actes consulaires lancée vendredi à Paris
 

Côte d'Ivoire: Les avantages de la Plateforme de paiement en ligne des actes consulaires lancée vendredi à Paris

 
 
 
 1963 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 15 octobre 2019 - 09:17

Le ministre Adama Coulibaly vendredi au lancement à Paris


Le Ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Adama Coulibaly, a procédé ce vendredi dernier, au lancement de la plateforme de paiement en ligne des actes consulaires.


Dans le cadre de la modernisation de l’Administration publique, les autorités ivoiriennes ont adopté et déployé un projet de paiement électronique des frais afférents aux actes consulaires, dans toutes les Missions Diplomatiques et Consulaires de Côte d’Ivoire.


Pour ce faire, une plateforme de paiement en ligne de ces frais a été élaborée par la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité Publique.


Cette démarche de collecte électronique des droits de chancellerie s’inscrit dans le processus de digitalisation de l’administration ivoirienne.


 

Il s’agit en effet, de mettre en place des modes opératoires dématérialisés en s’appuyant sur des outils variés comme les sites internets et des logiciels métiers afin de faciliter l’obtention de documents administratifs à distance par les ivoiriens de la diaspora.


Le déploiement d’un tel dispositif trouve sa justification dans les faiblesses et les difficultés rencontrées par le système traditionnel dans le traitement manuel des transactions et des opérations, source de fraudes et d’erreurs, de déplacements longs et onéreux pour les usagers, qui engendrent des pertes de temps inutiles et des plaintes récurrentes, la lourdeur des démarches administratives et des procédures, le manque de crédibilité vis-à-vis des partenaires bancaires et des autorités locales des pays d’implantation des chancelleries, le non-respect de la règlementation des administrations financières de certains Etats abritant les chancelleries, en matière de circulation et de maniement d’espèces et un volume de travail trop important au sein des différents services des consulats et des paieries.


Au regard de ces contraintes, il est apparu nécessaire de mettre en place une plate-forme permettant de les résorber et de procéder à la modernisation de ces outils et méthodes de travail.


En vue de permettre à ce nouvel outil d’entrer dans sa phase d’exécution, le Ministre de l’Economie et des Finances a personnellement procédé à son lancement à partir de l’Ambassade de Côte d’Ivoire à Paris où vit l’une des plus grandes communautés d’Ivoiriens vivant à l’étranger, soit officiellement 700.000 personnes.


En ce qui concerne son fonctionnement, cette plateforme, bien qu’étant centralisée, puisqu’elle intègre la liste de toutes les chancelleries de Côte d’Ivoire dans le monde entier, préserve l’autonomie de chacune d’elle. L’usager effectuera une demande de document et règlera ses droits de chancellerie instantanément sur la plate-forme de paiement. La Banque prend à sa charge le traitement des transactions et en assure la traçabilité et la sécurité.


 

Les avantages du système seront donc d’assurer la transparence et la traçabilité des fonds, de renforcer l’efficacité et la sécurité des paiements, de percevoir les droits de chancellerie sans intermédiaire, ce qui aura pour avantage considérable d’accroitre les recettes des postes diplomatiques et consulaires et leur disponibilité en temps réel. L’autre avantage majeur sera la dématérialisation des archives, qui par ricochet entraînera la réduction du volume de travail à la fois chez le payeur et les agents du service consulaire, réduisant ainsi les risques d’erreurs grâce au traitement et à la standardisation des demandes directement en ligne.


La plate-forme de collecte a été déployée à ce jour dans vingt-deux ambassades en Amérique, en Europe et en Asie. Cette politique d’extension va se poursuivre au sein des chancelleries africaines, informe-t-on.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire: Octroi d'un crédit d'impôt d'un million FCFA pour une P...
 
 
Côte d'Ivoire: Octroi d'un crédit d'impôt d'un million FCFA pour une PME qui embauche au moins 2 salariés de nationalité ivoirienne
Abonnés
 
Côte d'Ivoire: Bonne Gouvernance, tout savoir sur la déclaration du pa...
 
 
Côte d'Ivoire: Bonne Gouvernance, tout savoir sur la déclaration du patrimoine et la sanction prévue contre tous manquements
UEMOA: Tiémoko Koné révèle que le taux d'inclusion financière est passé de 47,0% en 2016 à 57,1% à fin 2018
Economie
UEMOA: Tiémoko Koné révèle que le taux d'inclusion financière est...
Afrique il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire: L'Ecole  Supérieure du Pétrole et de l'Energie (ESPE) ouvrira en septembre 2020 et est réservée  aux personnes de niveau bac + 5
Economie
Côte d'Ivoire: L'Ecole Supérieure du Pétrole et de l'Energie (ES...
Côte d'Ivoire il y a 21 heures
 
Afrique: Jack Ma et ses « clés » pour promouvoir l'économie numérique sur le continent
Economie
Afrique: Jack Ma et ses « clés » pour promouvoir l'économie numér...
Afrique il y a 3 jours
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Les avantages de la Plateforme de paiement en ligne des actes consulaires lancée vendredi à Paris
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Superbe initiative qui facilitera la tâche à nos compatriotes de la diaspora lors de leurs démarches. On développe... On modernise... On avance...(Dites au clown moustique in chief soro qu'il pourra utiliser ça aussi pour son passeport vert...Lolll)
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Au fait, je suis curieux de savoir si le moustique soro a été comptabilisé parmi les 700 mille Ivoiriens vivant en France ? Sinon, ce clochard n'est pas en CIV et pourtant il est payé par le contribuable. Je le répète il faut passer une loi contre l'absentéisme de voyou comme celui effectué par ce moustique... J'insiste...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
la digitalisation va pas arranger la fesci et certain fonctionnaire refondu qui taxait les gens simplement pour faire le travail pour lequel ils sont payés. depuis grace au RHDP beaucoup de chose sont dematerialisé fini d'aller faire la queue toutes la journée pour payer sa facture CIE un petit orange monnaie et c'est fini, les E-visa fini de perdre du time a aller a l'ambassade tu fait et paye sur internet terminé et j'en passe tout ca c'est l'emergence eh oui les jaloux on avance !!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@peace le mogo est en exil en Espagne dans un PALACE pendant ce time les habitants de Ferké ont qu'a aller se cuire un œuf comme y'a plus d'election en tout cas ca sera pas compté dans le bilan du RHDP je suis préssé de voir le bilan de SORO a ferké la ou il est jamais
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement