Guinée Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Guinée: Critiqué sur sa participation au dialogue, Cellou Dalein, chef de l'UFDG s'explique
 

Guinée: Critiqué sur sa participation au dialogue, Cellou Dalein, chef de l'UFDG s'explique

 
 
 
 1893 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 décembre 2019 - 20:28

Cellou Dalein Diallo


Le chef de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, principal parti de l' opposition a tenu à clarifier les choses sur sa participation au dialogue politique initié par le Président Alpha Condé.


Critiqué, Cellou Dalein Diallo a tenu à s'expliquer sur son retour à la table du dialogue avec le parti au pouvoir, surtout après les manifestations de l' opposition qui ont fait une vingtaine de morts à Conakry .


« Je sais que beaucoup s’interrogent pourquoi l’UFDG est à un dialogue du comité de suivi. Vous savez l’UFDG c’est la démocratie et la transparence. Beaucoup des gens s’interrogent et ne comprennent pas parce que tous les dialogues auxquels on a participé n’ont pas donné des résultats parce que les résolutions et les décisions qui ont été prises n’ont pas été appliquées... Je vais vous rassurer d’une chose, on ne parle pas là-bas de constitution. 


 

Et de poursuivre : ''La constitution nous l’empêchons dans la rue et c’est pourquoi je vous ai invité à sortir massivement le mardi. Ce qui est inscrit au dialogue, c'est deux choses : quand et comment on met en place les chefs de quartier conformément au code des collectivités et avec quel calendrier on installe les conseils régionaux conformément au code des collectivité".


Le comité de suivi du dialogue politique inter- guinéen a repris depuis la semaine passée au Palais du Peuple, à Conakry.


Le chef de l'Etat Alpha Condé a d’ailleurs insisté sur la reprise des travaux de ce dialogue politique, suspendu en raison des désaccords entre l' opposition et le parti au pouvoir.


Depuis quelques mois , la Guinée est secouée par des manifestations, incitées par le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) contre un troisième mandat du Président, au pouvoir depuis 2010;




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Avec ses prises de positions et ses appels à manifester, Monseigneur Kutwa tente t-il d'alerter sur un pire possible en 2020?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La levée des immunités des députés pro-Soro vous parait-elle normale?
 
941
Oui
30%  
 
2101
Non
66%  
 
121
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement