Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Décès du Dr Adamou Ndam Njoya, grande figure de l'opposition
 

Cameroun : Décès du Dr Adamou Ndam Njoya, grande figure de l'opposition

 
 
 
 2369 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 07 mars 2020 - 11:53

Le dr Adamou Ndam Njoya (Ph)



L’opposant camerounais Adamou Ndam Njoya, fondateur de l’union démocratique du Cameroun (UDC) est décédé à Yaoundé où il était soigné depuis plusieurs semaines.


L’opposant était âgé de 78 ans. Son épouse et ses enfants ont annoncé son décès ce matin. 


« Son inhumation devrait suivre assez rapidement selon la pratique de la religion musulmane », a précisé un de ses proches collaborateurs, Koupit Adamou.  


 

Ancien vice-ministre des affaires étrangères puis ministre de l’éducation nationale sous Ahmadou Ahidjo, le Dr Adamou Ndam Njoya est passé à l’opposition après le retour au multipartisme dans les années 90.


 Adamou Ndam Njoya avait été 4 fois candidat à l’élection présidentielle notamment en 1992, 2004, 2011 et 2018.

En 2018, il présentait déjà des signes de fatigue. Les medias le disaient très malade. Peu présent sur le terrain lors de la campagne électorale, il avait été aperçu très fatigué le jour du scrutin. 


Enseignant à la faculté de droit de l’Université du Cameroun et ancien directeur de l’Institut des relations internationales du Cameroun (Iric), le dr Adamou Ndam Njoya était maire inamovible de Foumban dans le Noun (Ouest).


Il vient d’être remplacé par son épouse à la tête de la mairie de Foumban où son parti était fortement implanté. 


 

Consternation


Une partie de la classe politique camerounaise a exprimé sa consternation après le décès du dr Adamou Ndam Njoya.

« Je garde de lui l’image (…) du Ministre de l’éducation nationale qui introduisit (…) la nouvelle éthique », déclare Jean De Dieu Momo, ministre délégué auprès du ministre de la justice.


«Avec sa disparition, c'est le Cameroun tout en entier qui perd un de ses plus intègres hauts commis, un de ses habiles intellectuels, mais surtout un de ses politiciens les plus engagés et par conséquent un de ses plus dignes fils », affirme Serge Espoir Matomba président du Peuple uni pour la rénovation sociale (Purs).

  

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : En raison du contexte social, les guéris du Coronavirus ont-ils raison de rester dans l'anonymat?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Covid-19, les scènes de saccage à Yopougon Toit Rouge, vous désolent-...
 
2122
Oui
78%  
 
590
Non
22%  
 
16
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement