Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : En campagne pour Gon,  Charles Gnahoré martèle aux adversaires du RHDP «la politique, c'est du concret et Gon, c'est du réel»
 

Côte d'Ivoire : En campagne pour Gon, Charles Gnahoré martèle aux adversaires du RHDP «la politique, c'est du concret et Gon, c'est du réel»

 
 
 
 8090 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 15 mars 2020 - 16:38

Charles Gnahoré en campagne pour Gon à Akoupé (Ph KOACI)


48 heures après la désignation du candidat de leur parti pour la bataille électorale d'octobre prochain, les jeunes du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix réunis au sein du mouvement Force 2015 ont décidé à sept (7) mois de l'échéance présidentielle à venir, de descendre dans l'arène pour ratisser large afin d'assurer la victoire certaine à Amadou Gon Coulibaly au soir du 31 octobre 2020.


Dans cette dynamique, ces jeunes avec à leur tête, le député Charles Gnahoré ont lancé officiellement hier samedi 14 mars à Akoupé, la campagne présidentielle pour le compte du RHDP, comme constaté sur place par KOACI.


«Il y a 72 heures,nous nous sommes réunis et avons décidé à l'unanimité que le Lion Amadou Gon Coulibaly soit le candidat du RHDP pour les élections présidentielles. Et nous sommes venus à Akoupé pour lancer officiellement la campagne électorale de 2020.»,a déclaré le président de Force 2015


Placée sous le sceau de la poursuite  des œuvres du père ADO (Alassane Ouattara Ndlr) avec Amadou Gon et le RHDP, cette rencontre tenue à la place Alassane Ouattara de la ville, a enregistré la participation de plusieurs cadres du RHDP et de plusieurs centaines de membres de Force 2015 et militants RHDP de toutes les contrées du pays. 


Pour le député de Bouaké, le poids politique ne doit se mesurer que sur la balance des actions réalisées et non sur de vains discours et promesses.


«La politique ce n'est pas une question de ''on va faire ou allait faire mais une question de ''j'ai fait. La politique, c'est du concret et non un mirage. Et Alassane Ouattara et Amadou Gon, c'est du réel.», a lancé aux adversaires, le leader de jeunesse RHDP.


 

Pour Charles Gnahoré, dont le choix d'Amadou Gon pour succéder à ADO n'a été d'aucune surprise mais une confirmation, et d'ajouter que l'actuel Premier ministre reste le meilleur des élèves de Ouattara.


«On ne met pas fin à ce qui nous donne le bonheur. On ne change pas une équipe qui gagne. C'est à celui qui peut faire mieux qu'on donne l'héritage. Et c'est ce que le Président Ouattara fait avec Amadou Gon. Amadou Gon reste le meilleur élève de Ouattara.», soutient le leader de Force 2015.


Aussi, a-t-il invité les populations d'Akoupé à soutenir la candidature d'Amadou Gon et à bientôt surtout, se défaire des approches géopolitiques pour ne miser que sur la personne qui apporte le plus le développement.


«Force 2015, c'est une puissance et nous sommes des responsables qui savons ce que nous voulons.», rassurent les membres de son parti, Charles Gnahoré et ses camarades.


Aussi, les membres du mouvement de soutien ont-ils exhorté les jeunes d'Akoupé à se faire enrôler en vue d'obtenir leurs cartes nationales d'identité et donner leurs voix au dauphin politique de Ouattara. 


«Écoutez vos parents qui ont compris que le développement de ce pays se trouve dans le camp d'Alassane Ouattara. Allez dans les centres d'enrôlement pour vous faire enrôler pour avoir vos cartes nationales d'identité. Car la CNI (carte nationale d'identité Ndlr) est le plus important document qu'un Ivoirien doit avoir.», a instruit les jeunes, le cadre RHDP


 

Les populations d'Akoupé, par la voix du délégué communal RHDP, Marcel Sanon, ont réaffirmé leur entière adhésion à la politique de développement du Président Ouattara et promis de mettre à exécution toutes les instructions du Chef de l'Etat.


Cette campagne de mobilisation et de sensibilisation qui s'est ouverte pour Charles Gnahoré et ses amis, se poursuivra jusqu'au dernier jour de la campagne officielle et sillonnera toutes les localités du pays.


Jean Chrésus




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : En campagne pour Gon, Charles Gnahoré martèle aux adversaires du RHDP «la politique, c'est du concret et Gon, c'est du réel»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
(PREMIÈRE PARTIE)... Voici les batteurs de tambour et griots... Tchiéééé, qu'ai-je dit ? Griot bété cette fois... Safroulaya... Qui l'eût cru ? Griot bété... La fin du monde est vraiment proche... Riresssss... Plus sérieusement, voici ce genre de griots qui ne disent jamais la vérité aux leaders et les induisent dans des erreurs... Depuis le début de Mars... Ouattara a fait 2 grosses ERREURS... First, sa décision exécrable du plus mauvais TIMING pour un leader pour le one-man-show du 5 Mars. Second, la précipitation dans le choix de son successeur "anointed" comme le diraient nos amis Anglo-saxons. SI, je dis SI, j'étais un PDCI devenu RHDP je me poserais bien des questions en ce moment sur mon avenir. Ils n'ont aucune assurance de quoi que ce soit pour le futur. Maintenant, le VP va être nommé. C'est même pas sûr que le nouveau président respecte cela avec une promesse à qui que ce soit alors que le ticket qui était une excellente idée aurait pu porter GON par exemple avec Duncan ou le digne fils Ahoussou ou vice-versa.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
(DEUXIÈME PARTIE)... Et tout ça alors que les partisans du PDCI ont tout sacrifié pour rejoindre le RHDP à la différence des militants RDR comme Hambak et Gon et la princesse préférée de Ouattara Kandia, par exemple, qui eux plutôt ont joui du sacrifice de ces derniers en gagnant une côte de légitimité impossible à avoir dans tout le pays sans le PDCI et avec le logo RDR seul. En tant qu'observateur, je demande incessamment au PR OUATTARA de corriger cela. Comme en business, la garantie pour un futur certain vaut son prix d'or. ATTENTION... ATTENTION... Nous ne faisons que le dire. Personne ne sera le cheval de quelqu'un, ni cavalier... C'est une perspective explosive. Je ne suis qu'un simple observateur de passage... Rappelons aussi à ceux qui ont la mémoire courte et une cécité maladive, la CIV ne s'arrêtera pas dans 7 mois. J'espère aussi que le RHDP en particulier Ouattara le comprend... Encore une fois, je ne suis qu'un simple observateur de passage qui je l'espère sera écouté par son Excellence Ouattara pour un RHDP NATIONAL plus fort après lui et après 7 mois Sinon pour l'instant, c'est ZÉRO très POINTÉ. Bien des gens le blagueront et diront le contraire... On observe so-le-ment...
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Juste un petit commentaire sur le côté, quand j'entends le PR dire que sa décision pour GON est également motivée par le fait que ce dernier a fait la prison, je rigole... Eh, bêh, SI faire la prison était la condition sine qua non pour être un choix, lui-même Ouattara n'aurait jamais été choisi ou été président de ce pays car il n'a JAMAIS fait une seconde en prison. Ou bien ? Et pourtant il a eu bien de succès remarquables. Comme quoi, être bon president ou grand ne requiert pas la prison. Dommage que ces paroles déplacées soient sorties de sa bouche. Fair enough, comme le diraient nos amis Anglo-saxons, de faire la promotion vuvuzelatique de son choix ou protégé mais la mention de la prison de ce dernier n'était absolument pas nécessaire... On avance...
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Voilà des gens qui ne savent pas lire entre les lignes, ce qui les intéresse c'est faire une promotion improductive de Gon et passer récupérer l'enveloppe. Tous ceux qui intéressent ces hommes sans conviction aucune, c'est le lucre, ils savent très bien que Gon n'aura même pas 10%, mais comme il faut ce jouer au griot pour garnir son compte bancaire, ils y vont. Duncan aurait été un choix judicieux.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
sandrinekouame
Jolie!
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement