Cameroun Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Vaccination anti-Covid 19, face au nouveau fiasco qui se dessine, les autorités optent pour le chantage et l'intimidation
 

Cameroun : Vaccination anti-Covid 19, face au nouveau fiasco qui se dessine, les autorités optent pour le chantage et l'intimidation

 
 
 
 2925 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 10 juillet 2021 - 07:49

Les équipes mobiles du ministère de la Santé publique déployées pour la deuxième phase de la vaccination de masse, broient du noir.


Selon nos informations, dans la majorité des centres de santé de Yaoundé, l'on enregistre moins de 40 personnes par jour comme constaté par koaci.


Rejet populaire


Le Cameroun avait lancé sa campagne de vaccination le 12 avril après avoir reçu 200 mille doses du vaccin Sinopharm don du gouvernement chinois.


D'avril à juin 2021, le Cameroun n'a consommé que 120 mille doses du vaccin anti Covid 19, sur les 591200 doses au total.


Aveu d'échec 


Deux mois après le début de la campagne, le ministre de la Santé publique annonçait que 68000 personnes avaient reçu le vaccin contre le Covid-19 


"Ce qui représente moins de 13% des objectifs qu'on s'est fixés", avait déclaré le ministre de la santé publique.


 

Le gouvernement s'était fixé pour objectif de faire vacciner au moins 5 millions de camerounais d'ici la fin d'année 2021 sur une population estimée à 25 millions.


Pour tenter de combler le retard, le gouvernement a lancé la deuxième phase de vaccination massive de la

 population du 7 au 11 juillet 2021.


Cette deuxième phase qui s'achève le dimanche 11 juillet 2021, concerne 

des personnes âgées de 18 ans et plus.


Et, se déroule sur l'ensemble du pays, dans les lieux de rassemblement comme les marchés, églises, mosquées, administrations publiques et même jusque dans les domiciles.


Les équipes mobiles font même du porte-à-porte. Mais, c'est un nouveau fiasco.


Vaccin obligatoire pour le personnel de santé 


 

Dans la région du Littoral dont Douala est la principale ville, les autorités obligent le personnel de santé à se faire vacciner avant dimanche date prévue pour la fin de la deuxième phase de vaccination.


 Les responsables prévoient de dresser la liste des personnels en précisant devant chaque nom, la mention vacciné ou NON.


Lesdites listes seront transmises à la hiérarchie. Pourtant, officiellement, la vaccination n'est pas obligatoire.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.


-joindre la rédaction camerounaise de Koaci au (237) 691 154 277 ou Cameroun@koaci.com.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Vaccination anti-Covid 19, face au nouveau fiasco qui se dessine, les autorités optent pour le chantage et l'intimidation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
COVID-19 est une réalité.... mais des ignorants africains continuent de l'ignorer en faisant confiance á leurs remèdes traditionnels. Le monde doit se méfier du virus d'une épidémie qui ne cesse de se muter.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement