Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Sécurité routière, le contrôle technique facteur clé du développement routier inter-urbain
 

Côte d'Ivoire : Sécurité routière, le contrôle technique facteur clé du développement routier inter-urbain

 
 
 
 1437 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 15 septembre 2021 - 16:00

Emile Ya


La sécurité routière fait sa toilette avec son lot de désagréments routiers engrangeant les milliers de morts sur le premier semestre de l'année 2021 révèle les statistiques du groupement des sapeurs-pompiers. Suite au lancement de la campagne routière initiée par le ministère du transport, MAYELIA Logistics & Automotive qui est une entreprise ivoirienne spécialisée dans le Contrôle Technique Automobile s'est ouvert à la presse ce mercredi 15 septembre comme constaté sur place par Koaci.


Avec un traitement journalier de 450 à 500 véhicules toutes catégories confondues soit plus de cent mille inspections réalisées du début 2020 au 31 août 2021 sur ses différents sites. Mayelia Logistics et Automotive est une entreprise privée exerçant dans le secteur routier ivoirien et est repartie dans différentes villes de la Côte d'Ivoire qui sont : Abidjan avec une capacité quotidienne de 80 véhicules voir plus à : (Yopougon sur 7 sites, Abobo Sogegare: 2 sites, Adjamé Paillet : 1 site, Bassam: 1 site et Koumassi: 2 sites ),Bassam, Meaguy, et Bouaké. Les dirrigeants de l'entreprise ont annoncé l'ouverture prochaine d'un site à Cocody qui est tout de même la commune au plus grand parc automobile d'Abidjan.


Mayelia Logistics et Automotive possède un arsenal d'outils adéquats pour la réalisation du contrôle technique en vingt minutes maximum comme l'a annoncé le directeur des opérations Chérubin Tcharari lors de la visite du ban mobile sur le site d'opération de Yopougon Niangon nord juxtaposé au supermarché Supéco. Toujours selon lui, son département est le pilier de l'exécution des projets de l'innovation automobile avec la création des leviers de croissance pour une position stratégique qui donne l'accès à une santé automobile saine aux acteurs du transport. 


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Pour David Fofana le Président Directeur Général de Mayelia, leader du contrôle automobile ivoirien : Mayelia Logistics et Automotive est une société dont l'investissement est estimé à 6 milliards Fcfa. Un tel capital qui a été réalisé par l'accompagnement des banques ivoiriennes qui sont : la SGCI, la BNI et BGFI bank qu'il a tout de même remercié lors de son allocution. Il a également annoncé le démarrage des activités de son entreprise en mai 2020 et a favorisé la création de 130 emplois directs et indirects avec une forte présence de la Gent féminine au sein de Mayelia.


Pour Emile Ya Directeur et Conseiller délégué chez Maeliya automotive : "l'entreprise s'est donnée le leitmotiv de faire en sorte que la corruption soit amoindrie lors du passage dans leurs locaux tout en mettant en place des mécanismes informatisés pour faciliter le contrôle technique d'au moins 1200000 tel sont les chiffres assignés par la tutelle. Lesdites solutions ne permettant pas à la délivrance d'une certification sans un passage au contrôle techniques du véhicule. Parce que quand le véhicule est au contrôle, il y a des terminaux comptables dont : (Le rivage, le ban de suspension, de freinage et les phares d'éclairage) qui facilitent le déroulé ou le pédigrée du véhicule. 

Du coup, il n'est pas possible de tricher sur les valeurs du contrôle technique. Les limitateurs d'usures du pneu permettent d'évaluer la qualité intrinsèque du pneu monté sous la carrosserie du véhicule neuf ou pas. Toujours selon lui, les facteurs accidentogènes sont : l'homme, la voiture et les infrastructures. Situant les confrères sur les coûts de la visite technique, il a soutenu que les coûts par rapport à la concurrence sont maintenus par le ministère du transport aux mêmes tarifs. Et à rappeler que le prix homologué varie en fonction de la catégorisation du véhicule et de la puissance en chevaux, puis de l'utilisation.

 

Pour rappel, la société a pour objectif d'assainir le parc routier ivoirien à travers ses opérations de contrôles qui sont : L'identification du véhicule, le contrôle stricte des Pneumatiques et le Freinage. Une fois le contrôle réalisé sur le véhicule et qui présente des difficultés, Mayelia se charge d'être un opérateur et conseiller technique pour le client qui s'est vu échoué à la visite technique administrée via les bans mobiles. Elle a également annoncé la mise en place d'une académie de formation pour les usagers automobiles qui leur permettront de mieux connaître les contours de leur engin qu'ils conduisent au quotidien.


 

T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com  


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Sécurité routière, le contrôle technique facteur clé du développement routier inter-urbain
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement