Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire de détournement des émoluments des députés, le président du groupe parlementaire PDCI Simon Doho victime d'un complot interne ?
 

Côte d'Ivoire : Affaire de détournement des émoluments des députés, le président du groupe parlementaire PDCI Simon Doho victime d'un complot interne ?

 
 
 
 5626 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 04 octobre 2021 - 08:33

Simon Doho, président du groupe parlementaire PDCI


La question de détournement des émoluments des députés du groupe parlementaire PDCI continue d'alimenter les débats au sein du plus vieux Parti ivoirien.


Même si cette affaire de détournement de plus de 2 millions des fonds des députés du groupe parlementaire PDCI a été démentie par le trésorier général, Brédoumi Soumaïla Kouassi et le Conseiller juridique du PDCI Me Jean Chrysostome Blessy, dans le cercle du Parti de Bédié, les débats continuent.


Un doigt accusateur est pointé sur le président du groupe parlementaire PDCI-RDA, Simon Doho, député de la circonscription de Bangolo sous-préfecture.


 

Ces accusations qui fusent de partout ressemblent à une cabale organisée contre le député de Bangolo sous-préfecture, nous confie une source proche du groupe parlementaire.

 

En effet, comme ils le confient à KOACI, les sources proches du groupe parlementaire PDCI révèlent que deux mois après la prise de service de Simon Doho, des comptes financiers lui étaient demandés alors que le règlement intérieur précise que c’est à la fin d’une année d’exercice que le président en fonction fait un bilan financier et moral.


"Des députés de façon irrégulière via leur contact interne dans la banque où est logé le compte du groupe parlementaire, après seulement 3 mois d’exercice, se sont procuré le relevé bancaire et crient déjà au détournement. Pourtant, des activités pour le compte du groupe parlementaire PDCI ont été menées, des députés ont bénéficié de prêts (selon le trésorier général et l’avocat du parti), donc tout naturellement des fonds ont été sortis du compte du groupe parlementaire.", précise nos sources.


Toute chose qui emmènerait à conclure à complot général orchestré par des adversaires internes parce que Simon Doho bénéficierait de la totale confiance de Bédié, précise une autre source proche du plus vieux Parti.


Toujours selon les informations en notre possession, l'affaire de la vente de la permanence du parti au Plateau à 3 milliards Fcfa démentie par Bédié lui-même dans une déclaration écrite, l'affaire de détournement des émoluments des députés, démentie par le trésorier général (Brédoumi Soumaïla Kouassi) et le Conseiller juridique du PDCI (Me Blessy Jean Chrysostome) et celle du détournement de 100 millions Fcfa que le président Henri Konan Bédié aurait offert au groupe parlementaire sont des parfaites illustrations des complots au sein du PDCI.


Si les sources proches du groupe parlementaire PDCI martèlent que Simon Doho a été désigné par Bédié comme président du groupe parlementaire PDCI au regard des texte, en l’absence d'un consensus entre Maurice Kacou Guikahué, de Jean-Louis Billon, de Yasmina Ouégnin et Dr. Koffi Jean-Paul, les quatre candidats initiaux au poste de président du groupe parlementaire PDCI et qu'on devait laisser le député de Bangolo sous-préfecture travailler tranquillement, ses détracteurs au sein de ce groupe parlementaire à l'instar du député Marius Konan continuent de soutenir qu'il y a eu détournement.


Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire de détournement des émoluments des députés, le président du groupe parlementaire PDCI Simon Doho victime d'un complot interne ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Pourquoi les Ivoiriens sont-ils devenus brusquement des voleurs ?.>> @SRIKA connait ce systeme MAFIEUX au sein de bon nombre de structures Etatiques, privées et autres groupements réligieux ou pas..... Vous savez que le bilan financier se fait á la fin chaque année; alors certains patrons utilisent les fonds dans la caisse pour faire leurs affaires privées et autres bétises.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement