Afrique Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Afrique : Le sillage de l'invasion : l'économie de l'Afrique est en jeu
 

Afrique : Le sillage de l'invasion : l'économie de l'Afrique est en jeu

 
 
 
 1608 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 05 mai 2022 - 13:07

L’invasion de l’Ukraine par la Russie crée une crise généralisée à travers le monde. Si le nombre de réfugiés en Europe a explosé en l’espace de 2 mois, l’Afrique quant à elle court droit vers une crise économique aggravée. On note déjà une forte inflation, en raison de la rupture des chaînes d’approvisionnement en plusieurs denrées alimentaires. Quelles sont les mesures prises par le fond monétaire international et les institutions bancaires africaines pour contrer cette situation ? 


Invasion ukrainienne : le FMI et la Banque mondiale se lèvent pour l’Afrique


Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’Afrique est l'un des continents les plus touchés par la crise ukrainienne. En raison des relations bilatérales qu’entretiennent certains pays africains avec l’Ukraine et la Russie, une forte chaîne économique a été rompue. Plusieurs puissances pourraient se retrouver en situation de surendettement subissant des pressions budgétaires énormes. Selon le FMI, l’indice des prix à la consommation a nettement été aggravé par la flambée des prix de denrées alimentaires. En Afrique, l’augmentation est de 40 % en avril 2022. Il faut noter que ces indicateurs étaient déjà mis en mal par la crise sanitaire de Coronavirus.  


Face à une situation qui se rapproche du chaos pour certaines puissances, il est important de prendre des mesures pour optimiser ses revenus. Avoir une source de revenus supplémentaire serait une excellente option. C’est le cas du trading en ligne qui reste constant malgré ces multiples changements. Il y a aussi une note sur la croissance de l'activité boursière depuis l'avènement de la crise sanitaire.Alors il pourrait être moins contraignant de gérer le risque en tant que trader au regard des indicateurs économiques.


Afin de réduire les répercussions de la crise sur le continent africains, le FMI et la Banque mondiale préconisent l’apport d’un soutien économique. Les aspects prix en compte dans cette mesure sont notamment l’insécurité alimentaire, la viabilité de la dette extérieure et la stabilité politique. Le programme mis en place par la Banque mondiale s’étendra sur 15 mois – de juin 2022 à 2023 - pour une valeur d’environ 170 milliards de dollars.

Il vise ainsi à alléger les répercussions de l’invasion de l’Ukraine par la Russie sur le continent et aussi à soutenir les opérations liées à la lutte contre le Coronavirus. Cela permettra de réduire les risques d’insécurité alimentaire et de surendettement.


 

Comment la crise impacte-t-elle l’Afrique ?



 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


L'invasion russe a eu un grand impact sur l'économie africaine. L'Ukraine et la Russie sont d'importants producteurs agricoles, qui fournissaient jusqu'alors de nombreuses denrées alimentaires à l'Afrique. Des produits tels que les huiles végétales, le blé, l'orge et bien d'autres ont été exportés d'Ukraine vers certains pays africains. De son côté, la Russie est un important producteur de potasse, ingrédient essentiel dans la fabrication des engrais azotés. C'est pourquoi le secteur agricole subit les affres de cette crise à l'échelle internationale.


Il n'est donc pas surprenant que tout le monde observe actuellement une envolée des prix de ces produits sur le marché. Selon l’ONU, l’indice de prix aurait atteint les 12,6 % en seulement un mois (mars). Un indicateur des plus alarmant et qui pourrait cependant grimper considérablement au cours des prochains mois. Les prix des produits alimentaires en cause auraient augmenté de 33,6 % comparé à l’année précédente. Certains dirigeants ont décidé de suspendre les exportations afin de réduire l’écart entre l’offre et la demande.


 

Outre les denrées alimentaires et les intrants agricoles, un autre aspect qui interpelle les dirigeants est celui des hydrocarbures. Le prix du pétrole connaît une forte volatilité sur le marché mondial, obligeant plusieurs puissances à puiser dans leurs réserves.


Conclusion


Il est évident que la situation de l’Afrique face à la crise ukrainienne est préoccupante. De nombreuses puissances font déjà face à une situation de crise économique, due à la flambée des prix de denrée alimentaires. D’autres part, le FMI et la Banque mondiale craignent un surendettement, d’où la mise en place d’un programme d’allègement qui se tiendra sur plus d’un an.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Trafic de drogue, le pays doit il être plus vigilant sur les profils des étrangers qui s'installent ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Bouaké 2023, Béma Fofana peut il rivaliser avec Amadou Koné...
 
1343
Oui
28%  
 
3276
Non
69%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Afrique : Le sillage de l'invasion : l'économie de l'Afrique est en jeu
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter