Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : « Affaire Gbagbo », une décision de la CPI à l'ordonnance  relative aux suppressions proposées de la liste des décisions par courrier électronique
 

Côte d'Ivoire : « Affaire Gbagbo », une décision de la CPI à l'ordonnance relative aux suppressions proposées de la liste des décisions par courrier électronique

 
 
 
 7732 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 20 juillet 2022 - 11:06

Gbagbo ici avec Bédié et Ouattara jeudi dernier à Abidjan (Ph) 


Si son procès a officiellement pris fin le 31 mars 2021 avec son acquittement définitif, Laurent Gbagbo lois des regards poursuit son combat personnel contre la Cour Pénale Internationale (CPI).


Suite à une requête déposée par son conseil dirigé par le français Me Emmanuel Altit, les juges de la Chambre de Première Instance VII ont pris une décision le lundi 18 juillet 2022 concernant l’ordonnance relative aux suppressions proposées de la liste des décisions par courrier électronique.


Pour rappel, le 13 avril 2022, la Chambre a rendu sa « Décision relative à la demande de la défense de M.

Gbagbo de rendre public le dossier de l'affaire, la création d'une base de données publiques et pour que les décisions par courrier électronique soient inscrites au dossier de l'affaire.


 

Suite à son examen de la liste mise à jour des décisions par courrier électronique, la Chambre autorise les suppressions proposées suivantes pour la version publique de la liste des Courriels : les noms des membres du personnel de la Cour.


 En ce qui concerne les autres expurgations proposées, la Chambre estime qu'aucune justification n’a été fournie pour ces expurgations, ce qui ne lui permet pas de statuer sur cette requête.


Elle note que plusieurs des expurgations proposées restantes concernent des numéros de témoins ou pseudonymes, qui, par leur nature même, protègent l'identité d'un témoin, ainsi que les noms des conseils qui sont déjà dans le domaine public.


En conséquence, la Chambre ordonne aux parties, participants et sections concernées de soumettre les justifications de leurs propositions de suppression. Ce processus doit être coordonné par le Greffe. À cet égard, les parties, les participants et les parties concernées doivent soumettre leurs justifications à la section de coordination du Greffe au plus tard le 18 août 2022. 


Par la suite, le Greffe déposera une version consolidée des justifications auprès de la Chambre au plus tard le 24 août 2022, indique le juge président, Kimberly Prost.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : « Affaire Gbagbo », une décision de la CPI à l'ordonnance relative aux suppressions proposées de la liste des décisions par courrier électronique
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
-On nous a dit qu'avec le départ de la grosse poufiasse Bensouda et l'arrivée du nouveau procureur (Karim Khan), vous allez voir ce que que vous allez voir. Et, depuis, rien de nouveau sous le soleil. -On voit que cette CPI demeure et restera une organisation de bandits sans foi ni loi. Le dossier du camp Dramane est passé par perte et profit pour l'instant. -On ne sait plus aussi par exemple, où est passé l'affaire G-A Kieffer, etc etc !! -Même si certains avancent que la CPI est mieux que la justice du Dramanistan, c'est une question de curseur en matière de dose d'arbitraire. -On entend certain dirigeants occidentaux dire qu'il faut traduire Poutine à la CPI....Mdrrrr !! -A y regarder de près, la CPI a été créée pour toute personne de pouvoir autre qu'occidentale qui ose s'opposer aux intérêts occidentaux. Comment voulez-vous qu'il y ait la paix dans un monde où le deux poids deux mesures est érigé en vertue ???????
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Pouaaaaahhhh... Le monde entier sait bien que l'élargissement du polygame chef de culte gbagba fut dû à des erreurs techniques de la part de la plus nulle des procureur(e)s ayant existé dans cette profession. Pour le reste, c'est juste des détails de second ordre. Dans tous les cas, ce vaurien gueulard (incapable de lire quelques phrases d'une petite rencontre) est déjà rentré dans l'histoire par le sang et la petite porte. Aucune décision ne changera ce fait. On avance...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Bof !!! Blé Goudé et Gbagbo ne sont ils pas acquittés ? Si! Ne sont ils pas libres ? Si ! L'un n'est il pas rentré et l'autre probablement de retour dans les prochaines semaines ? Oh que si. Mais alors, pourquoi cette rut sans fin de ces moutons ou rien et de leur principale puce haineuse ? Oh ! Il faut bien qu'ils fassent un transfert de leur trop grande peine dans un aboiement sans intérêt. Laissons leur donc toute la joie de cette haine inouïe. Gbagbo est calé au pays , pian !!!
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
La répétition étant pédagogique, rappelons au microbe membre de la secte PiPi-CI, pardon PPA-CI, du clown gbagba qu'en justice "acquitté" signifie simplement et textuellement que les éléments présentés par l'accusation ne permettent pas de condamner au-delà d'un doute. Cela ne signifie aucunement innocence totale. Les éléments ont été tous émaillées d'erreurs techniques basiques. C'est connu. En justice, si le procureur est nul comme le fût Bensouda, oui, on peut relaxer. Il y'a des millions et millions d'exemples en la matière partout dans le monde. Aux USA des tueurs ont été relaxés et "acquittés" à l'issue de procès à répétition sur technicalité et erreurs des procureurs. Même Al Capone fut acquitté des massacres de la St Valentin malgré son implication connue de tous. Alors ? Quand on est ignorant notoire et tonneau vide autant ranger son clavier et aller dancer le gbégbé dans les forêts et campements bétés. Ah oui, la présence du clochard adultérin gbagba en chemise puante et froissée sur tapis rouge à la présidence démontre bien que Ouattara est un pure légaliste et magnanime. C'est bien pour le microbe du jour de confirmer ainsi que la Côte d'Ivoire sous Ouattara est un état de droit. Mission accomplie ! Vive la démocratie ! Le peuple attend le programme de l'illetré gbagba pour 2025. Une chose est sûre Guéi que le sauvage gbagba a fait cribler de balles ne sera pas là pour lui permettre de voler le pouvoir comme il l'avait fait en 2000... Juste un observateur de passage... On avance...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Quelle souffrance de ce tocard notoire!! Comme je l'ai dit à propos de cette @puce de chien abrutie, plus que jamais désemparé a cause de l'acquittement de ces signes fils d'Afrique, si ses excréments sur l'acquittement permet de ramener Gbagbo et blé en prison a la CPI, alors laissons lui le choix de continuer sa masturbation de mouton peiné et ailer faire son cours de droit de tocard dans les grins des analphabètes du rdr. Gbagbo et Blé sont libres, totalement libres. Un point/un trait. Dis moi, l'observa -chien, tu es sûr que tu as avancé dans ta minable vie, le cancre ? Ton disque d'abruti est rayé. Allo le toutou peiné !! Tu es là ?
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Plutôt lire "...dignes fils d'Afrique''.
 
 il y a 2 mois
Peace101
Riresss... Qu'est-ce qui ne va pas dans le tonneau vide et troué de cet énergumène du pipi du clown gbagba ?Bien sûr qu'ils sont libérés par défaut de jugement suite à des erreurs. Oui, ils sont libres petit bouki. Ils ont même reçu leurs passeports grâce au magnanime Ouattara. Au lieu de gueuler remerciez Ouattara le président légaliste qui a même déroulé le tapis rouge au polygame puant et illettré... La vraie question est de savoir comment allez-vous un jour revenir au pouvoir sans programme et sans Guéi que vous avez assassiné ? Voici la vraie question... Sinon, who cares about deux pinheads de cette tribu libérés par erreur d'une minable procureur ? Le pays avance et bien... On observe...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter