Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Flotte Moov, les journalistes crient à  lÂ’arnaque
 

Côte d'Ivoire: Flotte Moov, les journalistes crient à  lÂ’arnaque

 
 
 
 6185 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 janvier 2013 - 13:59

- Cote dÂ’Ivoire - Abidjan le 10 janvier 2013 © koaci.com - Les abonnés flotte de Moov sont très mécontents de l'opérateur de téléphonie mobile qui a changé les règles du jeu en ce début d'année 2013 sans les avertir, comme c'est le cas des journalistes et agents de communications qui crient désormais à  une arnaque.

La flotte est un type de solution que propose les compagnies de téléphonie mobiles permettant aux membres d'une profession, d'une amicale, d'une famille, d'une religion etc. ayant des affinités de s'appeler gratuitement entre-elles. Nombreux sont les journalistes et agents de communication qui ont opté pour la flotte de Moov vue les avantages qu'elle offrait.

Le principe était simple. Avec un rechargement mensuel de 5000 FCFA, ou de 10000FCFA le client demeure toujours dans la flotte et a l'avantage d'appeler les membres de sa profession gratuitement. Dans le cas des journalistes il faut recharger son compte à  5000 FCFA.

Même quand vous êtes confrontés à  une panne de crédits de communication vous pouvez continuer à  joindre tous ceux qui figurent dans votre « flotte.» Depuis le début de cette année 2013, la compagnie de téléphonie mobile a changé les règles du jeu sans même informer ses clients. Désormais les premiers appels intra-flotte sont systématiquement facturés.Ce qui veut dire que l'abonné flotte doit impérativement crédité son compte avant de prétendre appeler un numéro de sa flotte. Des journalistes joints ce jeudi matin par téléphone par KOACI.COM, dénoncent l'attitude de l'opérateur économique qui selon eux, veut s'enrichir sur le dos de ses clients.

D'autres abonnés flotte de Moov avec qui KOACI.COM s'est entretenu ce jour expliquent néanmoins qu'ils ont reçu des SMS, les avertissant de leur basculement, parce qu'ils n'auraient pas pu atteindre les 5000 FCFA de rechargement mensuel.

"Nous sommes désormais soumis à  un autre régime et les appels sont limités. Pour 3000 FCFA de rechargement, vous avez 500 minutes dans le mois. Avec 5000 FCFA de rechargement vous bénéficiez de 1 000 minutes dans le mois," ont expliqué ces journalistes intervenant sous le couvert de l'anonymat.

Ces derniers précisent par ailleurs que l'abonné flotte Moov doit créditer sont compte sur le champ avec les tarifs énumérés un peu haut, alors que par le passer il sÂ’exécutait selon son rythme. En moins d'une semaine d'application de cette mesure impopulaire, de nombreux journalistes et agents de communication, mécontents ont choisi de se désabonner.

Il convient enfin de rappeler que la compagnie de téléphonie mobile Moov n'est pas à  sa première tentative. Quatre mois en arrière, elle avait contraint ses abonnés à  créditer leur compte à  100 FCFA chaque jour, puis que le premier appel intra-flotte était facturé en ce moment là  à  80 FCFA.

Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: En remerciant des acteurs qui ont pris part à élaboration de la nouvelle Cei, Ouattara-a-t-il clos le débat ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008