Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana: Grà¢ce présidentielle, Mahama délivre le journaliste Mugabe et deux condamnés
 

Ghana: Grà¢ce présidentielle, Mahama délivre le journaliste Mugabe et deux condamnés

 
 
 
 4411 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 23 août 2016 - 17:05

Les désormais ex condamnés

© koaci.com– Mardi 23 Août 2016 – Le Président Ghanéen John Mahama a usé de son prérogative et a accordé la grà¢ce présidentielle au journaliste Salifu Maase connu le pseudonyme de Mugabe ainsi que deux de ses panelistes à  savoir Alistair Nelson, Godwin Ako Gunn. Les condamnés seront remis en liberté le vendredi 26 août.

Pour la grà¢ce présidentielle qui accordée aux trois condamnés, Mahama a, en consultation avec le Conseil d'Etat et en vertu de ses pouvoirs constitutionnels en tels que prévu par l'article 72 de la Constitution, décider d’annuler la peine d'emprisonnement restant pour Salifu Maase, Alistair Nelson et Ako Gunn.

D’après la déclaration portant la grà¢ce présidentielle, le ministre ghanéen de la Communication, Edward Omane Boamah a révélé que les condamnés se sont acquittés de l’amende de 10. 000 Ghana cedis qui leur été demandée par la Haute Cour.

La décision du Président Mahama de gracier les condamnés est motivée pr des raisons humanitaires. Avant que Mahama ne prenne la décision d’annuler le reste de la peine d’emprisonnement des condamnée, une pétition a été signée par certains ministres du gouvernement et membres du parti au pouvoir pour le fait que le condamnés ont eu un profond remords et des regrets pour les menaces qu'ils ont proféré contre le pouvoir judiciaire.

Si la décision prise par Mima de remettre en liberté les trois personnes est saluée pr une partie des ghanéennes, d’autres estiment qu’elle sape l’autorité du pouvoir judiciaire dans le pays.

Si Felix Kwakye Ofosu, le vice-ministre de la Communication a rejeté les déclarations selon lesquelles les Ghanéens ne sont pas pour la libération des trois condamnés. Il a expliqué qu’il serait inexact de tirer de telles conclusions à  partir des publications sur des réseaux sociaux. Au même moment, Frank Davies, l’ancien président du Barreau de la région d’Accra a exprimé sa profonde déception au regard de la grà¢ce présidentielle accordée et a estimé qu’elle expose la malhonnêteté des politiciens du Ghana.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008