Logo Koaci
 
 
 
Des associations veulent la dépénalisation de l'homosexualité
 
::Koaci.com Yaoundé::

Deux associations de défense des droits Search droits de l’homme déposeront une pétition et un mémorandum en faveur de la dépénalisation Search dépénalisation de l’homosexualité à l’Assemblée nationale au cours de la prochaine session ordinaire de la chambre. Prodhop Search Prodhop (Solidarité pour la promotion des droits Search droits de l’homme et des peuples) et Alternatives Search Alternatives Cameroun (Association camerounaise de lutte pour la défense des droits Search droits de l’homme) ont donné une conférence de presse.

Au Cameroun, les relations homosexuelles sont pénalisées par l’article 347 bis du Code pénal camerounais qui prévoit en effet : « Est puni d’un emprisonnement de six mois à cinq ans et d’une amende de 20 000 à 200 000 francs toute personne qui a des rapports sexuels avec une personne de son sexe ». Pour les deux associations, l’article 347 bis, introduit dans le Code pénal par l’ordonnance n°72-16 du 28 septembre 1972, « constitue une violation des droits Search droits de l’homme garantis par la Constitution camerounaise », « institutionnalise l’intolérance et l’homophobie. Ce qui prive les personnes prétendues homosexuelles du droit à la santé, à l’éducation, au travail, à la sécurité et à la justice».

La pétition qui a déjà collecté plus de 1600 signatures est assortie d’un mémorandum de 18 pages. Elaboré par la cellule des droits Search droits humains de Alternatives Search Alternatives Cameroun, il est intitulé « Pourquoi le Cameroun doit-il abolir la criminalisation des relations sexuelles entre personnes de même sexe ». Le mémorandum évoque notamment plusieurs traités internationaux signés par le Cameroun dont le Pacte international sur les droits Search droits civils et politiques, le Pacte international sur les droits Search droits économiques sociaux et culturels et la Charte africaine des droits Search droits de l’homme et des peuples. Comme le prévoit l’article 45 de la Constitution du 18 janvier 1996, «les traités ou accords internationaux régulièrement approuvés ou ratifiés ont, dès leur publication, une autorité supérieure à celle des lois, sous réserve pour chaque accord ou traité, de son application par l’autre partie ».

En dehors de la dépénalisation Search dépénalisation elle-même, la presse n’a pas manqué de poser des questions sur la réalité de l’homosexualité dans le pays. La conférence de presse s’est déroulée dans un centre de prise en charge des personnes séropositives et notamment homosexuelles, ouvert par l'Association Alternatives Search Alternatives Cameroun.

Le débat sur la question de l'homosexualité au Cameroun devrait reprendre de plus belle dans les prochaines semaines.
 
 
4432 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 10/11/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login