Logo Koaci
 
 
 
Baisse du prix des transports, des associations de consommateurs menacent
 
::koaci.com Abidjan:: Entre les transporteurs et les usagers, le dialogue va t il triompher?

Les associations de consommateurs Search consommateurs réunies au sein de la fédération nationale des consommateurs Search consommateurs supportent de moins en moins « la mauvaise foi » des transporteurs. « C’est de la mauvaise. Nous ne pouvons plus accepter que plus de dix jours après la baisse du prix du gouvernement par l’Etat que les transporteurs continuent de pratiquer le même prix » a confié en colère Marius Komoé, le leader de la fédération.

Pour bien se faire comprendre et crier leur colère, il s’était rendu à la télévision publique avec un autre leader Ben Farik pour dénoncer entre autre aussi la démission du gouvernement et « le ridicule » du ministre des transports qui selon ces termes est incapable de faire pression sur les transporteurs. Décidé de prendre en main leurs sorts, la fédération a lancé un ultimatum qui fin le dimanche 1er Février à minuit. « Si le lundi 2 Février matin rien est fait nous prendrons nos responsabilités en descendant dans la rue pour réclamer nos droits », a-t-il averti.

La fédération des associations de consommateurs Search consommateurs sont d’autant plus ulcérés que contrairement à la promesse qui avait été faite par les transporteurs de revoir à la baisse les tarifs appliqués sur les lignes des véhicules de transport Search transport en commun (gbakas, taxis communaux et inter communaux), aucune diminution n’a été faite dans le district d’Abidjan. A Yopougon Search Yopougon et dans les autres communes de la capitale les consommateurs Search consommateurs s’organisent pour réclamer un rabais de 50 F CFA sur les tarifs en vigueurs actuellement dans le district d’Abidjan.

Pourtant lors d’une rencontre qu’ils ont eue avec le ministre des Transports, Mabri Toikeusse, les transporteurs avaient décidé de réduire les prix du transport Search transport dans le district d’Abidjan à compter du lundi 26 janvier. Mais, la réalité tout autre. A Yopougon, Treichville et Koumassi et dans bien d’autres communes ont constaté les usagers, les prix n’ont pas changé.


Les transporteurs semblent impassibles face à la menace. « Ils disent que le gouvernement a enlevé 210 F CFA sur le gasoil. Ils ont augmenté de 250 f CFA ils enlèvent 210 FCFA et les 40 FCFA qui reste encore qui va payer cela. Et puis entre nous qui paie le transport Search transport normal à Abidjan Search Abidjan ici, les clients négocient toujours quant ils veulent se déplacer », nous a confié un chauffeur de taxi communal à Yopougon.

Après une augmentation des prix du carburant Search carburant pour respecter la montée vertigineuse du baril de pétrole sur le marché mondial, le gouvernement a consenti sur le même principe après de fortes pressions à revoir à la baisse le prix à la pompe. Ainsi depuis le samedi 16 janvier le Super est passé à 650 francs CFA/litre contre 695 auparavant, le gasoil, 575 francs CFA/litre contre 625, le pétrole lampant, 450 francs CFA /litre contre 470, le DDO 550 francs CFA contre 893, et le fuel 386 francs CFA.



 
 
5387 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 30/01/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login