Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
2 bâtiments s'écroulent à Ouaga 2 morts et une dizaine de blessés
 
::Koaci.com Ouagadougou::

Le samedi 25 juillet a été un week end noir pour la ville de Ouagadougou. Deux immeubles en plein chantier se sont effondrés. On dénombre deux morts : un porté disparu et près de 20 blessés évacués à l'Hôpital Yalgado.

Le premier immeuble qui s'est effondré comme un château de cartes se trouve dans le quartier ouest de la ville, dans la commune de Boulmiougou. Le drame a eu lieu vers 15h samedi, alors que les travailleurs étaient en train de couler la dalle du troisième niveau du bâtiment.

Sur 32 personnes présentes sur le chantier, on dénombre 1 mort et 11 blessés graves. La qualité du dosage Rechercher dosage du béton pour la dalle et les poteaux qui soutiennent l'édifice est mise en cause par certains riverains.
Pendant que les pompiers s'affairaient pour retrouver d'éventuels corps ou des survivants, un autre immeuble s'écroule vers 21 heures au centre ville. Là aussi, un bâtiment à trois niveau en construction. Les secours interviennent rapidement et arrivent a dégager une dizaine de blessés. 11 sont hospitalisés. Deux personnes qui dormaient au rez de chaussée étaient portées disparues jusqu'au lendemain matin.
C'est dimanche au cours de la journée qu'un des corps a pu être retiré des décombres.
Le maire de Ouagadougou, le ministre de la défense et celui de l'habitat se sont rendus sur les différents lieux de sinistre pour se rendre compte de l'ampleur des dégâts.
Dans la soirée de dimanche, le 26 juillet, le service d'information du gouvernement a publié un communiqué où il précise que "en attendant les investigations et expertises nécessaires pour connaître les conditions administratives et techniques de l'ouverture de ces deux chantiers, le gouvernement rappelle aux maîtres d'ouvrages et aux populations le strict respect des dispositions fondamentales en matière de construction".
L'ordre des architectes avait déjà attiré l'attention du gouvernement et du public sur le laisser-aller qui existait dans ce secteur. La réglementation existe. Mais force est de constater qu'elle n'est pas respectée. Les dosages pour faire le béton ne sont pas souvent respectés. Et, d'après nos sources, 60% des bâtiments dans la ville ne respectent pas toute la réglementation.



 
 
4059 Visite(s)    0 Commentaire(s)   Ajouter le : 26/07/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter