Logo Koaci
 
 
 
BÉNIN: Les dessous d'une révision constitutionnelle
 
::ACTUALITÉ INFO NEWS BÉNIN::

© koaci.com - La constitution, socle de la démocratie béninoise est désormais âgée de 21 ans. A l'épreuve des faits, quel bilan faut-il en faire ? Boni Yayi Search Boni Yayi qui a placé son second quinquennat sous le signe des réformes a décidé de faire procéder à son toilettage.

11 décembre 1990-11 décembre 2011. Cela fait 21 ans que le Bénin s'est doté d'une constitution Search constitution après l'historique conférence Search conférence nationale des forces vives de février 1990. Cette constitution Search constitution qui a engendré toutes les institutions de la République et sur laquelle repose toutes les décisions concernant la vie de la nation béninoise est, à l'épreuve de la pratique, confrontée à d'énormes difficultés qui méritent qu'on s'y penche. En effet, depuis l'entrée en vigueur de la constitution Search constitution du 11 décembre 1990, le Bénin a organisé déjà cinq(05) élections présidentielles et autant d'élections législatives et seulement deux(02) élections municipales et communales. Ces échéances électorales qui se sont généralement bien déroulées ont quand même laissé des frayeurs dans l'esprit des Béninois.

On se rappelle encore des désistements des candidats Nicéphore Soglo Search Nicéphore Soglo et Adrien Houngbédji en 2001 face au candidat Kérékou. Il a fallu le candidat Bruno Amoussou pour sauver la face sinon que le pays se serait assurément retrouvé dans un imbroglio juridique car la constitution Search constitution n'a pas prévu un tel cas de figure dans ses dispositions.

De l'avis des observateurs, après 20 ans de pratique, il faut faire un bilan afin de repartir sur de nouvelles bases en apportant les corrections qui s'imposent à l'évaluation.

La chose semble ne pas ainsi perçue par les Béninois. Lorsqu'en 2005, l'ancien Président de la République, le général Mathieu Kérékou avait évoqué la révision de la loi fondamentale de notre pays, on a plutôt assisté à la levée de boucliers sous prétexte qu'il s'agissait d'une intention inavouée de ce dernier à s'éterniser au pouvoir. Loin de se mettre à sa défense, il est aujourd'hui un fait que la relecture de la constitution Search constitution de notre pays est indispensable.

Boni Yayi semble l'avoir compris. S'inspirant des nombreuses dérives constatées lors des différentes échéances électorales notamment avec les nombreuses difficultés liées à la Commission électorale nationale autonome Cena, il a dû prendre à nouveau l'initiative de la relecture de la constitution. A cela, il faut ajouter les nouvelles institutions de la République qui sont crées et qui ont à plus d'un titre prouvé leur efficacité sur le terrain. D'où l'urgence de les insérer dans la constitution Search constitution béninoise. Autant de faits et de raisons qui ont certainement poussé le Président Boni Yayi Search Boni Yayi à mettre en place une commission chargée de la relecture de la constitution Search constitution du 11 décembre 1990. Cela est d'autant plus indispensable que même dans les pays de grande démocratie, après un certain nombre d'années de pratique constitutionnelle et vu les exigences du moment, on fait un bilan à mi-parcours pour voir ce qui peut être changé ou modifié pour la bonne marche de la démocratie. Il y a certes un fondamental qui doit rester intouché tel que le nombre de mandat du président de la République, l'âge limite de candidature à la présidentielle et bien d'autres encore.
 
 
3588 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 15/12/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login