Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Bénin : Mathieu Kérékou évacué d’urgence en France
 
Mathieu Kérékou (ph) -

Cotonou le 27 février 2014 © koaci.com – Longtemps absent de la scène publique Koaci.com apprend que Mathieu Kérékou Search Mathieu Kérékou né le 2 septembre 1933 à Kourfa non loin de Natitingou, homme politique béninois, président du Bénin du 26 octobre 1972 au 4 avril 1991 et du 4 avril 1996 au 5 avril 2006 a été évacué sur la France cette nuit.

Suite à une dégradation avancée de sa santé, le Général Mathieu Kerekou aurait été évacué d'urgence à Paris Search Paris pour des soins. En effet, malade depuis quelques mois le Grand camarade de lutte de la période de la Révolution Populaire du Bénin est alité. Ces dernier jours son état est allé de mal en pire. C’est pour cela que ses proches eu recours à une évacuation Search évacuation cette nuit par le biais de air France pour Paris. Très fatigué certains témoins l’ont à l’aéroport de Cotonou affaiblit par son mal.

Président du Bénin (ex-Dahomey) du 26 octobre 1972 au 4 avril 1991 (Parti unique d'obédience communiste). Suite aux manifestations populaires liées à la chute du mur de Berlin, Mathieu Kérékou Search Mathieu Kérékou renonce à l'idéologie marxiste-léniniste en 1989. Suite au "Discours de la Baule" de François Mitterrand en 1990, appelant à la démocratisation de l’Afrique, Kérékou est le premier président du continent à ouvrir la voie au multipartisme sous la pression de la rue et des étudiants, après avoir dirigé le pays de manière autoritaire. En 1991 il accepte le principe d'une conférence nationale qui doit doter le pays d'une constitution et sur la tenue d'élections libres. La fin de cette dictature laisse le pays complètement ruiné et laisser les caisses de l'état vides.

Il est battu lors de l'élection présidentielle de 1991 par Nicéphore Soglo. Puis, il revient au pouvoir suite à des élections démocratiques le 4 avril 1996 puis en mars 2001. Ce dernier scrutin a été entâché de fraudes. Il n'a pas pu se représenter à la fin de son mandat en 2006. Contrairement à d'autres chefs d'État africains,sous la pression des médias, des intellectuels et de l'opinion publique Kérékou n'a pas pu modifier la Constitution qui limite l'âge auquel il est possible d'accéder à la présidence ainsi que de briguer plus de deux mandats. Nicéphore Soglo subit la même contrainte d'âge.

Après avoir étudié dans des écoles militaires au Mali et au Sénégal, Mathieu Kerekou entra dans l'armée. Il servit d'abord dans l'armée française puis dans l'armée du Dahomey où il obtint le grade de major. Il prit le pouvoir lors d'un coup d'état le 26 octobre 1972. Il fit mettre en prison les trois précédents présidents. En 1975, il renomma alors le pays en République populaire du Bénin et mit en place un gouvernement marxiste surveillé par le Conseil national de la révolution (CNR). Il mena une politique de répression contre tous les opposants au régime et surtout contre les intellectuels dont beaucoup durent se réfugier à l'étranger. Il entreprit une vague de nationalisations de banques et de l'industrie pétrolière.

Sékodo
 
 
27124 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 27/02/2014
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Portez vous bien "L'homme a la moto rouge" comme l'ont surnomme les filles de Dakar amoureuses de Mathieu Kerekou pendant ses etudes militaires au Senegal............ Il y a un temps pour toute chose sous les cieux....
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login