Logo Koaci
 
 
 
BENIN: La Rb sur le point d’être exclue de l’UN
 
La Rb de Soglo (d) sur le point de rupture avec l'Un d'Houngbedji (g)

:: Article de la rédaction de Koaci.com au Bénin::

Pour avoir participé à l’élection du bureau de l’Assemblée nationale en boycottant la décision de ses alliés, la Renaissance du Bénin (Rb) risque d’être exclue de l’Union fait la nation (UN). Réunie ce lundi 23 mai au domicile du président Bruno Amoussou, la conférence des présidents de l’Union a d’une matière ou d’une autre annoncé les prémices d’une telle sanction contre le parti de l’ancien président de la République, Nicéphore Dieudonné Soglo.

Les derniers développements au niveau de l’UN présage d’un mauvais avenir pour la Renaissance du Bénin. Elle qui risque d’être exclue de l’Union pour sa participation à l’élection des membres du bureau de l’Assemblée nationale. Cette décision ne tardera plus à tomber selon des sources proches de la conférence des présidents.

Au cours de cette réunion qui s’est déroulée à l’abri des médias, les présidents de l’UN ont analysé avec beaucoup de sérieux le comportement de la Rb le vendredi 20 mai dernier lors de l’élection des membres du bureau de l’Assemblée nationale. Il était question qu’ils prennent des décisions à l’issue de la réunion. Malheureusement, la Rb invitée pour se justifier s’est fait représenter par l’honorable Quenum Epiphane. Les présidents de l’Union ont estimé que ce dernier n’est pas qualifié pour accomplir cette mission et ont exigé que Léhady Soglo Search Léhady Soglo qui siège au sein de la conférence en qualité de président de la Rb vienne lui-même se prononcer. Là-dessus, l’honorable Epiphane Quenum est reparti bredouille. Les présidents de la conférence ont décidé de prendre leurs responsabilités en se portant si possible vers la famille Soglo eux-mêmes afin de statuer sur cette affaire.

On apprend que la sanction que prévoient les membres de la conférence est l’exclusion pure et simple de la Rb de l’Union. Pour eux, la Rb en participant à l’élection du bureau de l’Assemblée nationale malgré la décision de boycott de l’Un, a trahi ses alliés et les a poignardés dans le dos en faisant élire Boniface Yèhouétomè comme deuxièmes vice-président du bureau du parlement. En tout cas, le souhait de tous les membres de l’Union est que ce comportement soit puni avec la dernière rigueur.
 
 
4112 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 24/05/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login