Logo Koaci
 
 
 
Benin : Stéphane Sessègnon se justifie… ‘’J’aime ma nation…’’
 
L'ivoirien du Bénin, Stéphane Sessègnon Search Stéphane Sessègnon (ph)


Bénin - Cotonou le 06 avril 2013 © koaci.com –

Absent, pour blessure, lors de la 3ème journée des éliminatoires du mondial Brésil2014, Algérie Search Algérie # Bénin (3-1), Stéphane Sessègnon Search Stéphane Sessègnon est au centre d’une polémique qui anime la famille sportive béninoise. Dans un entretien sur une radio locale, le milieu de terrain de 28 ans a réaffirmé son attachement à la sélection nationale.

Alors que certains lui reproche d’avoir volontairement boudé la sélection, en évoquant « une blessure diplomatique », le capitaine des Ecureuils Search Ecureuils du Bénin déclare « Je suis désolé. Je suis réellement blessé et j’ai du respect pour l’équipe nationale », affirme-t-il pour répondre à ceux qui l’accusent d’avoir joué une semaine plus tôt avec son club avant de déclarer forfait pour le match contre les Fennecs. Le sociétaire de Sunderland Search Sunderland (Premier League, Angleterre) précise qu’il traine une blessure qui s’est aggravée après le match avec son club.

Au cours de cet entretien, Sessègnon a confirmé son attachement à l’équipe nationale du Bénin « (…) Honnêtement, c’est une fierté de jouer pour l’équipe nationale (…) Que je sois capitaine ou pas, ce n’est pas ma priorité. Ma priorité, c’est d’apporter mes expériences à l’équipe nationale… » Et de poursuivre « Je serai à Cotonou grâce à Dieu », pour le prochain match des éliminatoires de la Coupe du monde, « il faut qu’on reprenne les trois (03) points à l’Algérie», confie le milieu de terrain «convaincu» que les Ecureuils Search Ecureuils (3ème avec 4pts) peuvent se qualifier pour le rendez-vous brésilien. « C’est dommage que certaines personnes veulent casser l’équipe nationale », s’est-il aussi indigné. A deux longueurs des leaders de la poule H (Algérie et Mali), le Bénin recevra l’Algérie de Vahid en juin pour le début de la phase retour du second tour des éliminatoires zone Afrique de la Coupe du monde 2014.


Sessègnon : “Il n’y a pas de clans en sélection… J’aime ma nation”


Les Ecureuils Search Ecureuils du Bénin seraient-ils secoués par une crise identitaire ? Des observateurs de la sélection béninoise soutiennent qu’elle serait confrontée à un problème de clans. Un fait que nie le capitaine béninois, Stéphane Sessègnon. Ivoirien de par son père, Stéphane Sessègnon Search Stéphane Sessègnon est un international béninois depuis 2006. Le milieu de terrain de Sunderland Search Sunderland compte 48 sélections avec les Ecureuils. Promu capitaine des Ecureuils Search Ecureuils du Bénin, il est donc, à plus d’un titre, concerné par la supposée existence de clans en sélection béninoise. Aussi Sessègnon a-t-il tenu à démentir cette rumeur « Il n’y a pas de clans en équipe nationale. Nous sommes tous des Béninois. On est là pour lutter pour la même cause…. Je suis désolé, il n’y a pas un clan ivoirien, nigérian et béninois », a contesté le natif d’Allahe (Bénin).

Défendant les couleurs du pays de sa mère, le capitaine de la sélection béninoise s’est insurgé contre cette assertion « on veut créer des problèmes là où il n’en a pas. Il faut donc les chercher ailleurs. » L’ex-joueur du PSG Search PSG poursuit en ces termes : « J’aime ma nation, je l’assume. Si les gens ont envie que l’équipe nationale n’avance pas, c’est dommage. Je suis dans mon club en tant que Béninois. Je suis fier. J’aime le maillot béninois.» Le milieu de terrain béninois continue la défense de l’unité de son groupe comme suit « On est fier de dire à la personne qui est devant nous qu’on est Béninois».


Sékodo
 
 
13705 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 06/04/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login