Logo Koaci
 
 
 
Burkina Faso: Accusée de vol d'enfants, une artiste musicienne échappe à un lynchage
 
©Koaci.com – Mercredi 24 mai 2017 – L’artiste musicienne Adja Divine, à l’état civil Adjaratou Search Adjaratou Diessongo, accusée d’avoir kidnappé un enfant dans un quartier populaire de Ouagadougou a été déshabillée et houspillée par une foule en furie, avant d’être sauvée in extremis par une unité spéciale de la police.

Click to enlarge
Burkina Faso: Accusée de vol d'enfants, une artiste musicienne échappe à un lynchage
L’affaire a fait un grand tollé mardi soir à Ouagadougou lorsque des images de l’incident ont fait le tour des chaines de télévision et des réseaux sociaux.

Selon les faits, relatés par la victime elle-même, c’est lorsqu’elle partait acheter du lait pour son enfant de 6 mois, qu’elle a remarqué une opération de contrôle des véhicules à un grand carrefour de son quartier.

N’ayant pas pu renouveler l’assurance de son véhicule, car cloué à la maison depuis son accouchement par césarienne, elle décida d’emprunter une autre voie afin de ne pas se faire prendre.

Au retour, bien qu’ayant emprunté cette même voie, elle dit avoir été repéré par la Police qui l’a pris en chasse après son refus d’obtempérer.

Après s’être finalement arrêté, un policier a embarqué dans sa voiture, alors que des badauds Search badauds qui avaient également suivi la course poursuite voulaient en découdre avec l’artiste après que certains l’ai traité de ‘’criminelle’’ ou de voleuse d’enfants’’ voulant échapper à la police.

‘’Les gens nous pourchassaient seulement et criant que je suis une voleuse. C’est là que le policier qui était resté avec moi dans la voiture m’a dit de foncer à leur siège à Bogodogo.
Nous avons alors pris la voie en toute vitesse avec les risques d’accident. La foule était toujours derrière moi, le policier qui était à bord de ma voiture m’a dit de ne pas m’arrêter. J’ai accéléré, ceux qui me poursuivaient étaient toujours derrière nous. Ils ont lapidé ma voiture avec de gros cailloux et ont cassé la vitre. Ils m’ont également lapidé sur mon front et m’ont blessé, j’ai commencé à saigner’’, a relaté l’artiste sur une radio locale.

‘’Ceux qui me poursuivait sont venus me faire sortir de force de la voiture et ont commencé à me frapper. Ils m’ont déshabillée et j’étais toute nue, m’ont frappée et m’ont demandée où se trouvent les enfants. Je leur ai dit que je n’ai pas volé d’enfant. Je leur ai dit que c’est la police Search police qui me pourchassait parce que mon assurance est périmée’’, a-t-elle ajoutée.

Après avoir été molesté par la foule, elle aura son salut grâce aux sapeurs-pompiers et à l’unité d’intervention de la police Search police qui, appelé en renfort, ont dû tirer des coups de feu en l’air pour contraindre les badauds Search badauds à battre en retraite.

‘’Dans tout ce qui est arrivé, c’est la police Search police que j’accuse parce que si les agents avaient dit aux gens de les laisser faire leur travail, tout ceci n’allait pas arriver. Je ne sais pas qui a fait passer l’information en disant que je suis une criminelle (…). Je suis sortie acheter du lait pour mon bébé et on a failli me tuer cadeau’’, a-t-elle regretté, appelant la population à plus de discernement et de tolérance.

Boa, Ouagadougou
Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)

 
 
Ou Apple (cliquez et installez la sur votre iphone ou ipad)
 
 
18653 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 24/05/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login