Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso : Blaise Compaoré pense au Mali divisé le jour de la fête de l'indépendance
 

Burkina Faso - Ouagadougou le 12 décembre 2012 © koaci.com - Le Burkina Faso célèbre ce 11 décembre 2012 le cinquante deuxième anniversaire Search anniversaire de son accession à l’indépendance. Pour cette année, les festivités nationales ont eu lieu à Koudougou, chef lieu de la région du Centre Ouest par une parade civilo-militaire.

Avant ce défilé, Blaise Compaoré s’est adressé à ses concitoyens dans un message où il a félicité les Burkinabè pour l’organisation réussie des élections couplées. Il a aussi fait un clin d’œil au pays voisin, le Mali. Après le défilé ;il a rencontré la presse et les deux sujets sont revenus lors des échanges

Pour le président du Faso, Blaise Compaoré, le 11 décembre est une date historique dont la double charge émotionnelle et patriotique aiguise la fierté et interpelle à l’engagement. Aussi, le choix de la ville pour le 52è anniversaire Search anniversaire à savoir Koudougou , ville réputée frondeuse revêt aussi un symbole dans ce sens que c’est la ville qui a vu naître l’un des pères de l’indépendance burkinabè, Maurice Yaméogo. A ce fils de la Haute Volta, Blaise Compaoré a tenu à lui rendre un vibrant hommage à lui et à sa famille.

Au moment où l’actualité politique est marquée par les élections couplées, une première que le pays vient de connaître, le Président du Faso a félicité tous ceux qui ce sont investis dans l’organisation et la réussite des opérations. Les Burkinabè ont choisi « dans le calme, le respect, l’éthique et le respect du droit électoral » a confié le Président du Faso.
Au cours de son message, Blaise Compaoré dit avoir une pensée aux pays qui connaissent actuellement des crises. Il a fait remarquer que celles-ci naissent par suite de manque de dialogue intérieur et ils payent un prix fort pour retrouver la paix et la cohésion sociale. Le Burkina Faso se distingue avec l’exemple des concertations comme le Conseil consultatif sur les réformes politiques (CCRP). Q propos du Mali, il a déclaré « Mes pensées vont au peuple frère du Mali à qui j’exprime la solidarité fraternelle du peuple burkinabè et souhaite une sortie rapide de crise pour une plus grande sécurité et une stabilité durable au Sahel»

Sur la démission Search démission du Premier ministre Cheick Modibo Keita ,Compaoré, estime que le processus qui a conduit au départ du premier ministre Cheick Modibo Diarra n'a pas suivi les règles de la constitution. Il a déclaré avoir à plusieurs reprises interpellé la communauté internationale sur le manque de vision au Mali. Le président Dioncounda Traoré doit prendre selon lui, en charge la gestion du pays et d’ajouter que c‘est cet engagement a manqué dès le début, ce qui a ouvert la voie à ces dérapages .Néanmoins le médiateur garde espoir car Dioncounda ;le président malien est disposé au dialogue.

Hasanata
 
 
6019 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 12/12/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login